Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Persone

Pourquoi la France a-t-elle triomphé de l’Allemagne à l’Euro 2016 ? Talent, hasard ou nécessité politique ? DU PAIN ET DES JEUX - CHAPITRE II.

8 Juillet 2016, 01:25am

Publié par Persone

A tous les fondus de foot et  quelle que soit votre équipe, relisez bien l’article précédent, un papier essentiel qui vous expliquera pourquoi il est préférable de couper la main d’un nègre plutôt que le pied, maintes fois plus rentable et inoffensif !

Le prénom d'Infâme me va comme un gant! Je n'ai pourtant pas quitté ma femme, ni trahi mon vieux chêne... Mais voilà que je deviens comme ces politiques dont je scrute trop souvent les méninges! Aaargh, bête immonde! Je savais qu'en évoquant le "foot Tout Puissant", je bénéficierai d'une bonne audience! La photo de cul contre la pensée, vous voyez? Méa culpa!

En résumé, pour les curieux, l’article précédent ciblait les relations du maître à l’esclave et s’adressait autant aux chantres du bilan positif de la colonisation qu’à ses détracteurs. Il s’adressait autant aux hommes d’action qu’aux hommes d’esprit, autant aux âmes  vides, percées ou maudites, qu’à celles qui s’emplissent et se déversent pour entretenir notre jardin galactique. A tous ces obscures ou gracieux intellectuels donc, sans blasphème ni bondieuserie aucune, sans prosélytisme à la mode, sans parti pris !

 

Celui-ci (ci-dessous) s’adresse à tous les maîtres et à tous les esclaves, à tous les réactionnaires de gauche, de droite, du centre ou partisans du roi, dont la réaction n’est qu’une expression égo ou ethnocentrique  qui confirme la règle globale (…), à tous les bien-pensants, les hypocrites, les conformistes, les opportunistes, les cyniques ou les naïfs (…), aux blancs, aux noirs et autres pigments dont le Moi se reflète  dans les trois énumérations précédentes (…), à tous ceux qui jouent aux fermiers, aux loups, aux moutons, aux dindons,  aux poules, aux bœufs, aux vaches et aux cochons (…) : 

Aucun d’entre vous n’est en mesure d’imaginer la profondeur du mal qui a été commis en votre nom !

Aucun d’entre vous ne semble vouloir mesurer l’ampleur du mal qui continue à se répandre sur la terre en votre nom !

Et comme ces ultimes temps de crise nous le prouvent, aucun d’entre vous n’est prêt à assumer les conséquences des décisions que chacun a prises ou suivies entre hier et aujourd’hui !

Aucun d’entre vous ne réalise que des générations sacrifiant leurs enfants sur l’autel mécanique de leurs pères fondateurs sont des générations dont les âmes malades ou possédées, ne peuvent plus bénéficier des excuses de la jeunesse de l’humanité !

Note : Lorsque votre ado dérive, vous lui trouvez les excuses de l’âge bête, d’accord. Mais lorsque que ses élans prolongés mettent sa vie en danger et menacent de mettre la demeure en péril ?  

Ça ne vous pique pas ? C’est que vous n’avez rien compris. Relisez !

Et comprenons une chose : Les pouvoirs religieux pour leurs ouailles, les gouvernements pour leurs peuples, les partis pour leurs adhérents, les économistes pour les bouches à nourrir, et d’une manière générale les suivis pour leurs suivants… Tous ont été et sont encore de pitoyables et impitoyables parents !!! Mais avouons-le les enfants ont suivi, puis glissé dans l’entonnoir de l'organisation sociale pour devenir, à leur échelle, de misérables et conformes parents, apprenant à leur progéniture à reproduire leur paradigme esclavagiste !!!

Il suffit pourtant de se détourner de l'air du temps et de se libérer quelques instants de cette gravité qui pèse sur nos épaules le poids de notre propre cadavre, pour voyager au-delà des limites du corps et du contrôle de l’orgueil. (Les deux remparts qui protègent et enferment notre conscience.)  Que peut-on voir en s’éloignant? Allez, un détail déplaisant mais rédempteur : Des générations pré et postindustrielles élevées dans le sang et les cris, des porcs, des agneaux et des gallinacés, occasionnellement des hommes et des femmes en guerre ou en liesse !  Des générations dont les mains, bonnes à tout, incarnent toujours un monde suicidaire dicté par les fantasmes de castes, dites supérieures, dont l’orgueil dégénérescent se justifie par le progressisme et la sophistication, en toute hypocrisie !!! Des générations de gueux et de vilains accomplissant la folie d’un système de l’absurde dépourvu de la moindre résilience !!! « Too big to fail » dit-on fièrement in the United States of América !!!! Des générations d’illettrés, d’endoctrinés, de récompensés et de vainqueurs, dont les âmes en souffrance ont été remerciées comme des cochonnes par quelques perles du butin et quelques responsabilités dans cette mondiale entreprise consumériste… totalement infantile !!! Et n’allez pas me servir les sempiternelles excuses de l’Histoire et du contexte de l’époque, sinon je demande à Platon en personne de sortir de sa tombe pour venir vous botter le cul !

Alors, ça pique ? Toujours rien ? Tant pis pour vous, il semble que votre jeu soit fait ! Un conseil : Prenez enfin rendez-vous avec vous-même, retrouvez vos rêves et les miettes que vous y avez laissées, et retournez à l’école avant de faire des enfants ! Vous en avez déjà ? Soyez sans pitié avec vous-même ! Et posez-vous enfin la question: Qu'est-ce au juste que la compassion ???

Et pour tous ceux qui ressentent la piqûre… Ça fait mal ? Ce n’est qu’un début, un bon début ! En route pour la guérison !

Car je ne vous propose point de souffrance gratuite, soyez-en sûr !

Des solutions ? Lisez donc tout mon blog en ouvrant votre esprit et dites-vous bien que beaucoup d’autres vous proposent, depuis des siècles et des siècles, des solutions et des exemples que vous ne vouliez ni voir ni entendre, des solutions qui fonctionnent et que vos exploitants (les grands vainqueurs de l’Histoire de la comédie humaine) vous ont toujours cachées.

Derrière leurs images.

Derrière votre emploi de leurs espaces.

Derrière  leur emploi de votre temps !

Une solution quand-même !? Comme ça vite fait, comme on aime ? Ici et maintenant ? Vous l’aurez voulu !

Allez donc tous et toutes pisser sur la couronne de votre orgueil et sur les tombes de vos pères fondateurs, vous verrez,  c’est possible ! Et ça libère, sans blasphème aucun, que celui de remettre les choses à leur place originelle ! Une autre solution, plus sérieuse me direz-vous… d’accord! Allez donc pisser aussi sur… Oups, pardon… En plus sérieux donc : Assumez pour une fois la honte que vous méritez tous ! Vous comprendrez qu’il n’y a là aucun pathos, mais la simple, vitale et impitoyable acceptation de nos erreurs ! Le vrai pathos ? Ramper sans le savoir, en imaginant que l’on court vers la réussite ou le petit bonheur perso ! Ramper pour quelques sous, pour l’amour propre ou l’honneur des imbéciles ! Ramper pour être le plus riche du cimetière ! Ramper pour nourrir ses enfants tout en les sacrifiant ! Ramper comme de vulgaires chiens pour le plaisir de quelques loups calamiteux ! Ramper vers la mort de tout ce qui vit pour le petit bonheur des tristes sirs qui vous ont bien dressé!

 Rampez sans le savoir disais-je et  s’incliner devant ceux qui vous font imaginer que cela vous redresse !

Acceptez donc la honte que vous méritez, j’insiste, et après cette noble ablution de votre moi, redressez-vous enfin et remettez de l’ordre dans le jardin de votre esprit ! 

Vous voulez de la reconnaissance,  pas des accusations ? Un livre est fait pour aider, pas pour flatter! Lisez bien mon blog et comprenez à quel point j’ai consacré laborieusement mon temps à toutes ces vies qui vous supportent et que vous remerciez par l’exploitation intensive, la torture, la destruction et le harcèlement permanent. Je pense à la terre mère, au ciel, aux plantes, aux animaux, au jardin de nos esprits, et à nos propres enfants ! Comment cela ? Vous avez la sensation de remercier au moins vos enfants ? Ne m’obligez pas à vous refaire violence! Un p’tit coup quand même :

Remerciés avec des cadeaux empoisonnés ? Remerciés parce que vous bossez comme des ânes pour eux et sans avoir le temps de leur apporter votre simple présence ? Remerciés à coups de compensations ? Remerciés et pourris par les cadeaux procurés par votre argent ? Remerciés par un mois de vacances annuel dans de petits paradis surfaits pour travailleurs en mal de sensations et de sentiments? Remerciés par des sucreries qui les empoisonnent ? Remerciés par toutes vos grimaces et toutes ces onomatopées remplies d’amour que vous leur servez en les serrant dans vos bras, pour vous faire oublier (à vous et à vous seul !) que vous n’êtes pas à la hauteur de ce dont tous les enfants de la terre ont besoin ? Dois-je continuer ?

A propos de nos enfants toujours : Face à eux et chaque seconde de votre existence commune, vous interagissez, sans y réfléchir, avec leurs expériences raisonnables et imaginaires. Il se trouve que dans le monde de l’imaginaire, vous êtes à égal avec votre enfant. Il se trouve aussi que dans l’expérience raisonnable, l’égalité n’est plus, vous êtes le guide et devez assumer un devoir d’autorité chaque fois que cela est nécessaire. Savoir quand fixer des limites et  quand les laisser dépasser ! Vous êtes raisonnable : Laissez vos enfants vous guider dans l’imaginaire et ils accepteront de tout cœur votre autorité...sinon... ! Vous êtes un rêveur : Perdez votre autorité et ils ne vous laisseront même plus accéder à leurs rêves ! Autrement dît, perdez l’un ou l’autre de ces deux principes complémentaires et vous perdrez les deux, ainsi qu’une des clés essentielles de l’éducation de vos progénitures. Les royaumes de l’imaginaire et de la raison impliquent un voyage que l’on ne peut que fourvoyer si l’on s’encombre du moindre joker, de la moindre concession. Les simples images de super héros, les sucres, les colorants et autres récompenses que vous offrez à vos gamins pour compenser un monde sans rêves sont autant de preuves de notre échec !

Bon d’accord, je ne réveille pas Platon, ne craignez rien pour vos fesses ! Mais je peux le citer : "Lorsque les pères s'habituent à laisser faire les enfants, Lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles, lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu’ils ne reconnaissent plus, au-dessus d’eux, l’autorité de rien et de personne, alors, c’est là, en toute beauté, et en toute jeunesse, le début de la tyrannie." 

Voyez-vous enfin où Persone veut en venir ?      

Bref, à travers chacune de mes accusations se dévoile un mécanisme qui est la cause de votre véritable malheur, de votre faux bonheur et de notre éventuel suicide planétaire à l'échelle organique ! Attardons nous sur un de ces mécanismes, celui reliant la souffrance, la haine, l'oubli et le pardon: Le grand pardon commence par savoir se pardonner soi-même, ça les occidentaux adorent! Mais pour se pardonner une bonne fois pour toutes et surtout sans hypocrisie, encore faut-il ne pas avoir occulté son propre procès! Les intérêts du grand marché et de la globalisation nous mélangent tous, quel beau tableau! Tous, avec nos blessures et nos rancœurs, tous hypocritement pacifiés par la muselière de l'argent, tous impitoyablement compétitifs, opportunistes ou voleurs, tous ayant enfanté des générations d'orques illettrés, sans foi ni loi, que celles de la réussite ou de la survie! Des orques ayant hérité des mêmes passions et des mêmes blessures que les parents, des créatures hybrides dont les traumas sont encore, pour quelques temps, masqués  par l'appât du gain, par les fantasmes ou la politesse de la démocratie bien-pensante et par l'oubli de leur Histoire! L’oubli de leur Histoire, le paradoxe est ici : Oublier notre Devenir (passé, présent et futur) pour aller de l’avant, revient à perdre la conscience de l’origine de nos blessures et de nos mauvais rêves !

Une fois ce pacte signé…

D’un point de vue psychanalytique : Vous êtes un être potentiellement dangereux pour lui-même ou pour les autres… Voilà pourquoi la société est surveillante, organisatrice et policière, pourquoi les psy de toutes sortes et les hypno-thérapeutes ont pignon sur rue et pourquoi les meilleurs praticiens parlent d’échec de la psychanalyse (au sens large et collectif du terme) !

D’un point de vue religieux : Vous êtes un des chevaliers d’Arthur ou un simple pécheur, et quel que soit votre statut, le Graal a mystérieusement disparu !

D’un point de vue animiste (celui trouvant véritablement grâce en mon cœur) : Vous êtes un homme qui ne rêve plus, ou un moribond dont les fantasmes dévorent les rêves. Un homme qui mange la terre dans sa quête inconsciente de remèdes qui ne lui font aucun effet positif, puisse-t-il en cultiver, en synthétiser et en dévorer des tonnes !

Croyez moi ou non, sans la guérison complète, la fièvre revient toujours. Sans le grand pardon, le massacre de la globalisation semble inévitable! 

Un orque c'est quoi? Une créature dégénérée issus d'une forme de vie plus pure cruellement et lentement torturée, comme les décrit JRR Tolkien? Le plus puissant mammifère marin encore vivant à ce jour? Peut-être les deux! Je m'explique: Un orque est un cétacé, un animal dérivé d'un mammifère terrestre carnivore (mésonychidé) poussé à revenir vers l'océan il y a environ 50 millions d'année pendant l'éocène. C'est un être  doté d'un corps noir et blanc à l'image des corps célestes et des figures symboliques. En clan, ils sont les seigneurs de la mer, sans le moindre prédateur à la hauteur!  Pacifique et sociable, l'orque en voie d'extinction et mis en captivité par l'homme devient instable, calculateur et vengeur, un tueur redoutable, plus puissant que toute créature vivante! Bien-entendu, ce n'est pas physiquement que nos jeunes teufeurs et arrivistes deviennent des orques et la télé ne leur confère pas encore l'invincibilité des héros et des gangsters qu'ils adorent! En revanche, M Toulmonde n'imagine pas le passé et les expériences de guerre vécu par d'innombrables hommes, femmes et enfants dans le monde! Qui sont-ils? Des enfants soldats, des victimes ou des tueurs refoulés, des cobayes de laboratoire? Des professionnalisés? Des légionnaires, des commandos, des mercenaires, des as de la torture, des espions... Probablement! Mais dans une large proportion, simplement des âmes en souffrance catapultées dans le circuit de l'immigration et du commerce international de viande humaine! Tous ceux-là aussi sont des orques !

Bref j’ai de la reconnaissance pour mes lecteurs, mes détracteurs et les autres aussi ! Et oui ! Et bien plus que ceux qui vous exploitent ! Bien plus que ceux qui vous brossent dans le sens du poil pour tirer un plaisir on ne peut plus conventionnel de votre présence ! Bien plus que ceux qui, égoïstement croient vous aimer ! Et croyez-moi, lorsque je vois à quel point on vous exploite, vous abaisse, vous fatigue et vous tue à petits feux… je ne peux avoir que de la compassion pour ce soit disant loup pour l’homme, qu’on a savamment transformé en poulet fébrile et déplumé !

Tout comme nos enfants, que nous préparons à devenir comme nous de futurs esclaves exploités ou exploitants, nous avons manqué d'une véritable et humble reconnaissance depuis le berceau ! C’est une honte et je la ressens chaque jour et chaque nuit jusque dans mes tripes ! A terme, cette vague nous envahira tous, pour le meilleur et pour le pire.

Vous voulez enfin de la reconnaissance ? Apprenez à vous reconnaitre vous-mêmes !

 

Alors France – Allemagne… Truqué pour le moral Français ? Moindre stratégie socio-politique européenne ? Retour sur investissement ? Complot reptilien ? Véritable et molle victoire ? Que d’incertitudes pour nous n’ayant point fait d’études !

Peu importe ! Trois couleurs, un Empire, disait-on ! Et un beau Titanic en croisière « Transat l’Antique » - Marmonnerais-je !

 

 

Comme je n'avais pas encore d'images du match d'hier soir... juste pour rire un peu, après les choses qui fâchent!

Comme je n'avais pas encore d'images du match d'hier soir... juste pour rire un peu, après les choses qui fâchent!

Commenter cet article