Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Persone

Marie, Adema, Abida...

30 Mars 2017, 20:49pm

Publié par Persone

Marie, Adema, Abida...

La réflexion poétique ci-dessous (en italique) préface le dernier ouvrage d’Ernest Pignon-Ernest et André Velter. Si belle, si fermée, presque hermétique aux yeux de la médiocrité moderne et de son instinct de mort en fête, et pourtant si ouverte et désireuse d’être cueillie, que je n’ai pu m’empêcher de le faire ! Ce que la fleur m’a dit n’est pas en italique.

« Il y a des passeurs, des Charon de langues sur le Styx des mots, des Mekhenet de l’idiome sur le Nil des écrire… Ils sont essentiels pour nous conduire sur l’autre rive. »

Et des Hannah Arendt sur le fleuve de notre oubli… Pour le prix modique d’une cigarette, elle vous guidera à travers le brouillard de votre ignorance et vous mènera de l’autre côté après vous avoir libéré de l’assurance du mal.

Rappelez-vous, cette fameuse assurance vie que vous avez tous signé avec ce diable qu’est le déterminisme…

  • le mal c’est absolu, il s’incarne en ceux qui résistent et luttent contre notre religion (déterminisme né de la guerre des trois religions des terres du milieu),
  • le mal c’est l’homme qui est un loup pour lui-même, le bien naîtra du progrès (Voltaire, Hobbes et la sérendipité des lumières),
  • et pour finir… Le mal c’est l’autre, le connard, le politique, le con, l’arabe, le noir, le juif et l’illuminati… (la grande compétition, le Grand Marché des hommes, des femmes, des territoires et des cultures… ). Le Nouveau Marché aux Esclaves.  Parce que Bernadette le vaut bien dit la pub Elsève en s’adressant aux femmes ! Parce que Jean-Paul et Omar le valent bien dit-on quand on leur vend une bagnole ou un nouvel after shave… Au nom du Nouvel Ordre Mondial : Le NOM !

Ah les grands farceurs que nous sommes, rampant, agonisant et festoyant tant bien que mal, entre cours et jardin, sur la grande scène de notre comédie humaine. Les pitoyables aventures d’une humanité adolescente, dirigée par deux couilles que tout sépare, sauf leur premier poil au cul, dont elles sont si fières. 

Le NOM.

Le nom de Dieu, le nom de l’Homme.

Le  verbe. Il fut et demeure autoritaire. La parole. Elle fut et demeure masculine. Le geste. Il fut et demeure - Je vous laisse trouver l’adjectif correspondant le mieux à la pornographie et à la violence communes aux Empires antiques et modernes.

Adonaï ! Jésus Dieu ! Allah !

David, Paul, Omar (-∞ 0 ∞+) et tous, fous que nous sommes ! Adorateurs de l’unique. L’unique Dieu et, ou, l’unique Moi. Porteurs inconscients de l’anneau, rongés par un amour propre faisant du vide et du plein un néant de désespoir. Esprits malades ayant perdu l’unité et déréglé l’horloge biologique des espèces, esprits dissociés ayant rompu les liens avec la nature et la dualité subtile des choses, esprits possédés rapportant sans cesse le pouvoir à leur maître : L’Orgueil tout puissant, qui n’attendait plus que de s’emparer des chiffres et des mains des Hommes pour incarner son enveloppe cancéreuse !

Marie, Adema, Abida ! Aidez vos enfants à sauver la cité des Hommes ! Cessez de nous raccommoder les ailes. Nous ne méritons ni la lumière ni la brûlure ni la mort que l’on s’inflige. 

L’homme, cet obsédé a décrété que les voies du seigneur sont impénétrables alors que son hypocrite sérendipité lui prouve le contraire ! Le secret de la chair, du cosmos et de l’espace inversé, apparemment n’appartient pas à celui qui le viole !

Chers lecteurs, je ne suis pas pris d’une crise de folie, j’essaie d’éteindre le feu de la nôtre. Il reste tant de beauté à préserver pour l’avenir de nos enfants qu’il serait idiot de la sacrifier par orgueil en refusant d’admettre que la clé de la conscience était cachée sous notre nez de Pinocchio en costume d’Icare. Faites passer le message :)

A propos de l’enveloppe cancéreuse de l’orgueil, qui n’est plus à sa place :

Le cancer du Dalaï Lama ! Un homme asiatique venu prêcher pour la paix et pour la survie de son pays envahi par des Chinois que notre complexe méditerranéen a rompu à l’impérialisme ! Un des voisins du pays du Soleil Levant, venu chez nous, les occidentaux, qui avons lancé fat man et little boy ! Un homme sage, que la détresse de son pays a poussé à tomber dans les mâchoires de la CIA! Un homme vieillissant venu s’irradier dans le cœur d’une société cancéreuse et radioactive, aux Dieux morts et aux idéologies corrompues pour sauver ce qu’il reste de la culture tibétaine !

Le terme de stigmates ne s’apparente pas au bouddhisme… Détrompons-nous !

Et sauvons ce qu’il reste de force à la force, avant qu’il ne soit trop tard…   

 

 

Marie, Adema, Abida… 

Marie, Adema, Abida...
Marie, Adema, Abida...
Marie, Adema, Abida...
Marie, Adema, Abida...
Marie, Adema, Abida...
Marie, Adema, Abida...
Marie, Adema, Abida...
Marie, Adema, Abida...
Marie, Adema, Abida...
Marie, Adema, Abida...
Marie, Adema, Abida...
Marie, Adema, Abida...
Marie, Adema, Abida...
Marie, Adema, Abida...
Marie, Adema, Abida...
Marie, Adema, Abida...
Marie, Adema, Abida...
Marie, Adema, Abida...
Marie, Adema, Abida...
Marie, Adema, Abida...
Marie, Adema, Abida...
Marie, Adema, Abida...
Marie, Adema, Abida...
Marie, Adema, Abida...
Marie, Adema, Abida...
Marie, Adema, Abida...
Marie, Adema, Abida...

Commenter cet article

Delatour & J Poussin 09/06/2017 12:08

Un texte majeur! Apparemment vous êtes quelqu’un Monsieur Persone! :)

Persone 09/06/2017 14:12

Merci encore! Peu de gens prennent le temps de commenter :)