Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Persone

MON BARBEUK, TON BARBEUK, SON BARBEUK... Et tout le monde trinque!

31 Mai 2017, 11:12am

Publié par Persone

MON BARBEUK, TON BARBEUK, SON BARBEUK... Et tout le monde trinque!
MON BARBEUK, TON BARBEUK, SON BARBEUK... Et tout le monde trinque!
MON BARBEUK, TON BARBEUK, SON BARBEUK... Et tout le monde trinque!

LE BARBEUK!

On le sort dès les premiers rayons de soleil, le charbon fume, les résistances consomment, les invités aussi. Il est l'atout de toutes nos sauteries lorsque viennent les chaleurs, la star apéritive d'une humanité en goguette, tout le monde trinque... Les animaux aussi.

Il y a 50 ans à peine, le barbecue faisait déjà des ravages et témoignait des carnivores consuméristes que nous sommes, mais il n'était qu'un simple réflexe, en réaction aux stimuli provoqués par la saison chaude. Socialement il était essentiellement un moyen simple de célébrer une année de labeur, entre amis ou en famille, parfois pour retisser les liens. Aujourd'hui il est un sujet de discussion répandu, sa version électrique a séduit de nombreux balcons à tous les étages de l'édifice humain, il est une star omniprésente sur les tunnels publicitaires que sont devenues les artères de nos cités, un mode de vie saisonnier permettant d'affirmer son rang social ou de souder l'esprit d'entreprise, un moyen encore accessible de se faire plaisir avec le sucre de la cuisson, l'odeur de la viande grillée et l'ivresse sympathique des premiers apéros de l'été, tout le monde trinque, les animaux aussi.

Le barbeuk c'est 800 000 grills vendus chaque année (100 millions d'euros de marchandises au prix consommateur, 60 millions de plus qu'il y a une dizaine d'année). Le détenteur d'un Weber (made in USA) est un homme comblé qui dépense entre 100 et 300 € pour être le roi de la fête. Les barbecues n'ont pas de programme de fin comme les imprimantes, les ampoules, les écrans etc..., mais les modèles changent, les consommateurs sont exigeants et les résistances des modèles électriques deviennent électroniques pour mieux les satisfaire... 

Le barbeuk c'est souvent de la viande de supermarché vendue dans les barquettes prévues à cet effet sur lesquelles ont misé tous les initiés de la chaîne. Le barbeuk c'est du bœuf, du porc, du poulet, de l'agneau qui fument pour votre plaisir, tandis qu'en France 4 320 tonnes de viande (bovine uniquement) est consommée par jour. Ceci représente environ 50 grammes de bœuf par jour par habitant. Toutes viandes confondues, la consommation moyenne de viande par semaine et par habitant est de 1,5 kilos, les nutritionnistes recommandant un maximum de 500 grammes. Produire 1 kg de viande nécessite de polluer 332 m² de terre et entraîne une perte de 15 000 litres d'eau.

Je ne tiens pas ici à prôner l'austérité, qui s'imposera d'elle même si nous allons trop loin. Prenons simplement conscience de chacun de nos actes et de leur ampleur collective. Comme chaque année, des lois seront votées durant notre absence festive... Union nationale, accords transatlantiques et Nouvel Ordre Mondial ???... Le monde de la matière et de l'esprit change aujourd'hui beaucoup plus vite qu'on ne l'imagine, tournons nous vers le positif, mais n'ignorons plus le négatif !

Faisons griller des légumes et des patates et trinquons enfin à la terre et à la seule union qui soit au monde, celle qui nous donne la force de rompre l'hypocrisie et la chaine qui nous lie aux cadavres de notre passé. 

MON BARBEUK, TON BARBEUK, SON BARBEUK... Et tout le monde trinque!
MON BARBEUK, TON BARBEUK, SON BARBEUK... Et tout le monde trinque!
MON BARBEUK, TON BARBEUK, SON BARBEUK... Et tout le monde trinque!
MON BARBEUK, TON BARBEUK, SON BARBEUK... Et tout le monde trinque!
MON BARBEUK, TON BARBEUK, SON BARBEUK... Et tout le monde trinque!
MON BARBEUK, TON BARBEUK, SON BARBEUK... Et tout le monde trinque!
MON BARBEUK, TON BARBEUK, SON BARBEUK... Et tout le monde trinque!

Commenter cet article

Delatour & J Poussin 09/06/2017 12:16

Votre franchise littéraire, si elle semble violente, n'est que proportionnelle à celle des paradigmes et des mensonges qu'on nous impose dans une ignoble douceur! Merci, merci!

Persone 09/06/2017 14:09

Voilà qui réchauffe le cœur dont la main tient la plume dorénavant intouchable et dont les yeux s'usent devant un écran devenu roi! Le merci est pour vous!