Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Persone

A l'attention de mes lecteurs...

8 Août 2018, 01:20am

Publié par Persone

Cheval de Troie...
Cheval de Troie...

Cheval de Troie...

Très chers lecteurs, abonnées ou suivant régulièrement mon blog,

Emporté par vents et marées dans l'exercice de mes fonctions, je réalise après 10 ans que de nombreuses personnes suivent l'évolution de ce blog en silence! Comment est-ce possible? C'est justement ce blog qui a forgé l'"écriveur" que je suis aujourd'hui, je cherche, je dors peu, je mets en équation et de plus en plus souvent, je trouve! Mais entre ce travail acharné, les obligations alimentaires et la responsabilité d'une famille, je mets souvent de côté tous le reste, en ne réagissant sur les réseaux que par coups de cœur ou de gueule. Grande est ma déception! "10 années de publications et pas plus d'une dizaine de commentaires pertinents", suffisent à en témoigner ! Déception encore, concernant les réponses absentes ou consternantes à mes coups de tête sur les "réseaux sociaux"... Apparemment les sœur(vav) Wachowski avaient raison, la majorité des gens préfèrent le gout du steak à celui de la vérité. Autrement dit j'ai cherché et produit durant dix ans avec l'énergie du désespoir, sans me préoccuper des statistiques encourageantes de mon blog. Si je dois éditer un livre, j'éditerai, c'est un travail! Mais les informations que je partage ici, quels que soient les sacrifices accomplis pour mes découvertes, sont comme il vient d'être énoncé: un partage! C'est à Babel et dans la mécanique de la souffrance que l'information est payante! Avec un peu de mémoire et une bonne dose de connaissance, un esprit logique comprendra qu'il suffit d'une pièce d'argent mal estimée (En réalité PI r² ! Et sur les 2 faces: Phi) pour corrompre les uns et les autres, souvent en guerre contre un troisième à venir (avenir)...  A méditer !!! 

Mais revenons à nos moutons: pourquoi donc me préoccuper des stats et des alléchantes propositions de rémunération, alors que personne sur cette toile ingrate ne me laisse de commentaires pertinents ou du moins encourageants ?! Pourquoi être allé jusqu'au bout du monde, pour finir par me laisser aller au chant des sirènes pendant le voyage de retour? Pourquoi me faire une place aux côtés de tous ces charlatans qui arrondissent leur fin de mois en enseignant leur pseudo-connaissances sur la toile? Et au grand Diable, pourquoi donner raison à tous ceux qui nous ont quasiment convaincus que rien dans la vie n'était gratuit??? Mon propre entourage m'aurait préféré riche et célèbre, plutôt que pauvre et préoccupé, certains par égocentrisme (gloire ou au contraire protectionnisme), d'autre par simple fascination vis à vis de la pomme... Je précise que ce n'est pas la pomme qui intéresse, mais ce qu'elle rapporte... Honte à eux tous!    

Ironie du sort, j'ai publié un article il y a quelques mois, dans lequel je promets de dévoiler le second tome de mon dernier livre (non publié), contenant des clés fondamentales pour la compréhension des mathématiques, des langages (communs et initiés) et de la notion de guérison, dans sa valeur absolue. Ne constatant toujours aucun commentaire et mes anciens amis (n'ayant jamais daigner visiter l’Hermite) ne réagissant pas plus, j'ai décidé d'attendre. J'imagine que cela est légitime. Mais un internaute a récemment témoigné de son attente et de sa déception!!! J'étais loin d'imaginer que cela pouvait m'arriver! Je m'excuse donc auprès de tous ceux qui espère que soit contées mes 24 et une et deux histoires! Et voici ma réponse à "Gégé":

Stupéfiant! Votre commentaire est mon premier contact humain depuis des années!!! Mis à part les (rares) commentaires que des amis ou connaissances de connaissances ont postés! Voilà entre autre pourquoi je ne publie pas encore cet ouvrage ici. Autrement dit tout le monde s'en fout! Pour l'instant, je teste la température entre l'amour propre et la corruption des maisons d'éditions d'une part et l'ingratitude de la toile du net d'autre part. D'un côté les Nazgûls et les orques, de l'autre le repère de la grande tisseuse! Vous comprendrez que mon trajet jusqu'au cœur de la cité n'est pas aisé:) ! Mais patience, les chiffres et les mots sont là et n'attendent que le moment propice pour être enfin partagés. Merci milles et une fois pour ce signe de vie humain! A bientôt. N'hésitez pas à me contacter de nouveau si question vous avez :) !!!

 

Une petite idée pour finir:

Règle de 3:

Dix années plus tôt, je déclinais mes premiers articles dans une quête de vérité et de réparation collective, sans limite, déchiré par la façon dont notre orgueil collectif, victime de son ministre "l'amour propre", déplaçait ses pions que cela soit parmi les vainqueurs et les opportunistes ou parmi les perdants... Encore un accord de troi(s)ou(e) (vav)! Deux semblables: les vainqueurs et les perdants, et un différent: les opportunistes! Comme en physique nucléaire (les 3 quarks des baryons qui se déterminent aussi comme deux semblables et un différent), comme en électricité (plus, moins et neutre), comme en biologie (3 éléments de base pour constituer la molécule d'ADN ou l'ARN messager: un sucre "ose ou désoxyribose" et deux bases azotées accouplées, chacune étant aussi constituée de 3 éléments), comme en matière de sexualité (Roméo, Juliette et Mercutio). Les lois de l'attraction! Elles sont présentes dans l'arbre de vie, mais aussi dans dans la mécanique de la souffrance: l'arbre de mort selon la Kabbale.

Nul vainqueur, ni perdant dans l'arbre de vie! Nul esclave, nul opportuniste! Mais des hommes, des femmes et des enfants. Deux semblables donc,Roméo et Juliette (les maîtres) et un différent (androgyne, indéterminable, proche de la création, du 0!): l'enfant (l'élève aventurier, raisonnablement initié). Appliqué dans un collectif, l’État et la Foi (la reine du château), prennent le rôle des parents et les citoyens celui des enfants.

Comprendre: la relation est totalement désintéressée, l'un est l'égal et le reflet de l'autre, seul l'Amour définit les rapports et les échanges. Par-delà le bien et le mal disait Nietzsche! 

Mais dans la voie morbide, règne l'hermétisme le plus absolu! 

 

Commenter cet article