Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Persone

Les 70’s derrière le voile des illusions – Partie 1 :

14 Août 2018, 18:47pm

Publié par Persone

Les 70’s derrière le voile des illusions – Partie 1 :
Les 70’s derrière le voile des illusions – Partie 1 :
Les 70’s derrière le voile des illusions – Partie 1 :
Les 70’s derrière le voile des illusions – Partie 1 :
Les 70’s derrière le voile des illusions – Partie 1 :
Les 70’s derrière le voile des illusions – Partie 1 :
Les 70’s derrière le voile des illusions – Partie 1 :
Les 70’s derrière le voile des illusions – Partie 1 :
Les 70’s derrière le voile des illusions – Partie 1 :
Les 70’s derrière le voile des illusions – Partie 1 :
Les 70’s derrière le voile des illusions – Partie 1 :
Les 70’s derrière le voile des illusions – Partie 1 :
Les 70’s derrière le voile des illusions – Partie 1 :
Les 70’s derrière le voile des illusions – Partie 1 :
Les 70’s derrière le voile des illusions – Partie 1 :
Les 70’s derrière le voile des illusions – Partie 1 :

En rejoignant des communautés sur des réseaux sociaux tels que Facebook (le livre visage de monsieur Toulmonde), je me doutais que les publications les plus pertinentes seraient noyées parmi les plus pathétiques et affublées d’innombrables commentaires : environ 25% d’inepties, 70% de banalités plus ou moins savantes et 5% de brillantes « surprises », ce qui confirme les résultats d’une intéressante et récente étude sur la répartition de l’intelligence humaine. Facebook est un bassin expérimental ! 95% de nombrilisme, de vulgarité, de  sophisme de bas étage, de voyeurisme, de provocs ou de conformisme indigné... Cela dit, les administrateurs des groupes les plus sérieux ont le mérite d'avoir tenu "à bout de bras" ce vivier en évitant les dérapages. L'effet vivier est ici très intéressant, bien que je sois encore attristé des bas-fonds intellectuels et spirituels dans lesquels les vaches s'engluent comme des mouches sur le papier prévu à cet effet... C'est cela qui permet non pas seulement de témoigner de notre époque, mais aussi de plonger dans la diversification stéréotypée de la lobotomie générale, instrumentalisée par la vérité des vainqueurs! Ce que j’entends par là: observer l’humain et comprendre sa maladie est toujours plus ingrat que de profiter de cette maladie pour l’exploiter ! Dans le premier cas, malgré une mauvaise réputation, vous réparez la conscience humaine et guérissez vos patients, alors que dans le second, vous jouissez d’autorité ou de notoriété bien que vous accélériez naturellement le processus morbide, tout en prolongeant la vie de l’ouvrier le plus longtemps possible avec de diaboliques pilules. J’ai donc observé, longtemps, tout en publiant à qui voudrait bien lire. Un tout petit caillou dans un océan agité ! Un constat m’a choqué en premier lieu : dans le rue, la vraie, le New-Age, tout le monde s’en fout ! Et chacun estime qu’il n’y a rien de moins dangereux et de plus croquignolet qu’une bande de sexagénaires en train d’embrasser des arbres ou qu’un gros balaise tatoué se faisant remettre les énergies cosmiques en place ! Mais peu savent réellement de quoi il s’agit et dès que l’on se connecte à « l’oasis public », le New-Age est partout ! Du complot judéo-extraterrestre au satanisme des illuminati, en passant par l’existence des civilisations de géants et les continents engloutis, tout le monde scrute, tout le monde « foire-fouille », tout le monde en parle. Pour être plus précis, s’opposent ici les caractères « terre à terre » et les plus rêveurs, autrement dit 50% des 25% de paresseux de la matière grise entrent inconsciemment dans la large gamme des croyances New-Age en s’opposant à leurs homologues désirant rester sur le plancher des vaches et il en est de même parmi les 70% d’esprits conformistes « formatables ».  Seul les 5% restants semblent ne pas tomber dans le piège, tout en demeurant capables d’expliquer le pourquoi et le comment.   

L'unité, l'égalité, la fraternité (...), tout comme la morale, la décence, la justice (...) ne peuvent être obtenues ni par la force, soit-elle révolutionnaire, ni par la supercherie (manipulation), soit-elle populaire, sans n'être qu'hypocrisie en attente d'une nouvelle inversion des forces! La religion, la bourgeoisie des cochons, mais aussi la philosophie matérialiste des rouges et des gauchos du lendemain n'ont fait que le prouver! J’en exclus les anarchistes pacifistes libertaires dont la patience est louable! J’en profite pour un nouvel Hommage à Jaurès.

 - Que faire ? S'interrogeait Lénine, à raison et avant de pratiquer la force (après son voyage initiatique européen) !!!

Si le célèbre principe de « la charrue avant les bœufs » et le paradoxe du « libre labour », concernant l'agriculture intensive, semblent à l'origine des grandes cités décadentes qui chemineront lentement vers la révolution industrielle… La corruption progressive du langage et de la dialectique par les intérêts comptables est quant à elle la cause capitale des pactes de sang qui ont scellé l'Unité dans la dissociation et le compromis entre mauvaises langues! Toute la suite de notre Histoire n'est qu'un empirisme fondé sur de mauvaises bases. La force et le militantisme n'y changeront rien et la révolution permanente n'est que l'accélération, non pas du retour à l'unité, mais au contraire de la chute finale!

Le New-Age, le fascisme, les camps en Syrie, les hipsters, les antifas etc... ne sont que des pions sur l’échiquier de l'Orgueil des nations. Hier, tout cela faisait encore le jeu des politicards les plus véreux de l’establishment, mais aujourd'hui, le monstre que nous avons tous créé s’abat sur nous et n'épargnera personne, ni parmi les vainqueurs, ni parmi les vaincus (et je ne parle pas de ceux qui se recentrent sur leur « moi » pour faire vibrer leurs cœurs sacrés d'autruches 😅 )! Tout cela est en réalité de la physique! Et de la psychologie, ce qui revient au même lorsque l'on comprend mathématiquement comment fonctionne le cerveau humain. Attention !!! Je ne critique pas l'action de façon absolue, mais bel et bien les faiblesses du militantisme! Je pense que les gens d'action ont tellement été déçus de la cruelle indifférence et de la légèreté insouciante de ceux pour lesquels ils luttent, que leur jugement est devenu trop sévère et qu'ils commettent l'erreur de se recentrer sur leur GROUPE, sur leurs morts au combat et sur l’illusion du bien-fondé de la révolution permanente. J'ai un terrible exemple concernant l’autoritarisme (pas le militantisme): les différentes raisons qui ont poussé l’Eglise vers l’inquisition ! Ne criez pas au fou ! Mettez-vous un peu à la place des premiers papes à qui l’on demandait en dernière instance de protéger le royaume par la force de l’esprit, des enluminures et de la foi, alors que les princes corrompus, les rois tyrans et les barbares saignaient tout sur leur passage ! Et un autre, plus subtil (concernant le militantisme révolutionnaire) : nombreux sont les hommes de religion qui ont décelé les falsifications des Livres Saints et participé à l’élan intellectuel de l'humanité en allant jusqu’à coder la langue française pour les générations suivantes ! Ces hommes sont plus que respectables, pourtant leurs travaux ont été reniés puis oubliés dans la terreur, l’euphorie révolutionnaire et la sérendipité des "Lumières"!!!

Ensemble, tous ensemble, nous pouvons mettre un point mort à la mécanique de la lutte, pour retrouver l'origine de nos crimes et péchés capitaux, l'origine de la grande dissociation des Hommes et du langage, dans la valeur absolue (unique et plurielle) du terme. La réparation intelligente de ce qui a été brisé et complexifié me semble un juste milieu salvateur qui pourrait réunir les humains avant leur nouvelle autodestruction.

Commenter cet article