Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Persone

Michel Onfray Archange sans patron!

17 Janvier 2019, 13:12pm

Publié par Persone

Merci à Michel Onfray pour son œuvre et son cœur intelligent ! Merci pour le courage dont il fait preuve ici, pour sa critique maîtrisée et sa nostalgie de cet hier plus noble que l’on a sacrifié pour le tout libéral. Cet hier où le travail avait encore de la valeur, la valeur de la pertinence et l’honnêteté de l’importance. Cet hier sans lendemain que nos grands-parents nous avait légué, fussent-ils dupés eux aussi par le labyrinthe synaptique de l’Orgueil des Nations dans sa morbide, adolescente odyssée.
Le pouvoir gouverne toujours comme les gouvernés gouverneraient s’ils avaient le pouvoir !
Je cite aussi :
Quand nous serons tous coupables, ce sera la démocratie. Albert Camus - La chute.
Le peuple est-il ingouvernable par définition ?
C’est l’impression que laisse notre invincible et millénaire folie des grandeurs et de la décadence ! Les romains avaient plus d’honneur, comme le souligne Michel Onfray, mais tout comme les grecs, ils n’échappaient pas à ce jeu de dupe de la mètis, qu’Homère a subtilement défini dans l’Iliade et l’odyssée.
Mais si les peuples sont ingouvernables, c’est que ceux qui les dirigent bâtissent leurs empiriques Empires avec le mortier des mensonges et de l’hypocrisie, un mortier qui dissocie l’esprit des hommes, des femmes et des enfants, avant de les lier tous par de consuméristes associations.
Si j’évoque souvent la guerre de 3 ou le drame de Roméo, Juliette et Mercutio, c’est qu’ils font référence au complexe des sexes déterminés et indéterminés, complexe dans lequel s’enchevêtre la lutte des classes. La hiérarchie repose sur le fait que le chef dispose en premier du vagin (femme), du feu (technologie) et de l’avenir des enfants (contrôle de la population). Pour cela, il a besoin d’un gourou, de soldats, de chasseurs. Ne pouvant se risquer à tout garder pour lui sous peine de mort prématurée, il paraissait plus sage de faire signer le pacte de sécurité et de sang (la viande) par toute la population en n'omettant pas d’honorer les ingénieurs, les chasseurs et les soldats... Un partage inéquitable du gâteau que le sucre, le vagin, le pouvoir et le confort font vite oublier, du moins entre deux crises… La lutte des classes ! Mais aussi les premières luttes fratricides entre le pouvoir temporel et le religieux.
Sans mérite, la démocratie n’est que la démagogie victorieuse des opportunistes, l’opium des imbéciles !
La puissance de Zeus, la naissance d’Athéna, le mystère de Calypso (…), l’impossible toute Puissance du Dieu unique et son statut de Père, le complexe de l’ivresse de Noé, l’histoire de Juda et Tamar ou celle de Shéhérazade (…), le discours d’un Jésus face aux juifs, aux arabes et aux romains, la question de sa double nature et celle de la Sainte Trinité, les stratégies de Paul (…), le triangle de Heisenberg, le complexe d’incomplétude et le cauchemar du chat de Schrödinger… Tout est dit ! Mais tout a été dissous pour forger l’échiquier sur lequel l’homme joue contre lui-même des parties dont les enjeux finissent par menacer son pronostic vital. Sur l’échiquier, la guerre est sanglante, froide ou économique. La vérité a disparu et l’origine de la partie est une question qui disqualifie irrévocablement celui qui la pose ! L’hermétisme est absolu !
Suis-je en train de parler religion ? Non, je dénonce le fait que l’homme met à vain profit les lois du chaos, tout comme il utilise la causalité comme un prétexte à son irresponsabilité et comme outil spéculatif !
Cet « Homme » plurimillénaire, cet Homo-falsus, à deux doigts de l’AVC et de l’anthropocène, se satisfait depuis trop longtemps de vivre sans responsabilité dans un monde déterminé, se rassurant paradoxalement du fait que la vérité n’existe pas.
Humour arithmantique : Le con/vaincu, fratricide, perce/Eve/erre sans crainte dans la vallée de la mort ! Aucune autres bêtes ne lui feront du tort, car de tous les salopards, il est bien le pire ! Sous-entendu, Super Sapiens ne sait plus lui-même s’il est Homme ou Animal, mais il reste assuré, marqué, par le fait que parmi toutes les saloperies terrestres, ses semblables sont bien les pires.
Diabolique hermétisme, glorieuse hypocrisie, empirique opportunisme, vorace ignorance !

J'ai visionné cette "vieille" vidéo opposant M. Onfray à J.Attali... Notre philosophe en maîtrise permanente de ses moyens n'y est pas en mauvaise posture, mais dans la cacophonie des tensions de susceptibilité, il manque une occasion de répondre clairement à une question de notre temps:

Attali lui reproche d'être dans l'inaction des philosophes qui disent que tout va mal et les deux hommes tombent dans une comparaison de leur terrain d'action...

Dans l'absolu, le philosophe "nietzschéen" quel qu'il soit a-t-il besoin de se justifier? La zemblanité, dans sa dimension prophétique a-t-elle à se justifier devant la sérendipité dont les fructueuses spéculations ne fonctionnent que par un empirisme morbide? Ah ils sont fiers les actionnaires et les ingénieurs du Titanic! Et qu'ils sont chiants les alarmistes qui nous disent qu'il faut ramener le bateau au port! A méditer!

Autre point, la comparaison des chantres du libéralisme avec l'opportunisme d'un Voltaire est fondamentale et vient briser le mur des illusions, un choc nécessaire pour les "héritiers des Lumières"!

... L'archange Michel 🤣

Commenter cet article