Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Persone

Seriez-vous partant pour une aventure?

16 Mai 2019, 16:49pm

Publié par Persone

Pi r² et plus ou moins si affinité...

Pi r² et plus ou moins si affinité...

Bonjour à tous,

Ce qui suit n’est pas un article et s’adresse en premier lieu à ceux qui suivent et interagissent avec mes recherches et propositions. Il s’agit d’une invitation à fonder un groupe de discussion sur l’incontournable Facebook. Pourquoi la poster ici ? Parce que je ne me vois pas demander leurs adresses mail à des personnes qui ont toutes les raisons du monde de se méfier de ce type de demande sur les réseaux et parce que je ne pouvais pas non plus leur expliquer ma démarche en postant 3 pages en MP.  Les modalités de la création d’un groupe de discussion propose d’appeler les premiers membres dits fondateurs avant l’enregistrement du groupe, ce qui est plutôt sympathique et chaleureux, mais pose ce petit problème de « bons usages » lorsqu’on ne connait pas directement les personnes !

Je précise à ceux qui ne suivent que mon blog de nous rejoindre aussi sur Facebook en découvrant cette lettre ouverte à mes compagnons de réseau.

Je remercie au passage ceux qui ont répondu à l’invitation !

Je viens vers vous, ou plutôt vous ai invités ici pour vous informer que je me suis enfin décidé concernant la création d’un groupe de discussion… mieux vaut tard que jamais J J’ai longtemps pensé que partager en public le fruit d’une recherche même ambitieuse suffirait à mettre au goût du jour un domaine dont l’occultation nous fait  douloureusement défaut : la face cachée de l’arithmancie et sa valeur épistémologique. Les gens ont peur de tout ce qui se vend et nous ne pouvons que les comprendre ! Mais leur offrir quelque chose qui fonctionne… Comment pourraient-ils passer à côté ? Seulement j’étais naïf et sous-estimait la prégnance de l’hermétisme général : la gratuité ne peut rien contre le scepticisme… Et que peut-elle devant des rituels, des sophismes ou des intérêts qui affirment justement leur puissance parce qu’ils se vendent au-delà du prix raisonnable de la résilience ? Pourquoi l’orgueil accepterait-il de perdre les acquis qui lui ont coûté si cher en termes de choix, de vie, de temps et d’argent ?

Le résultat de mes partages dans d’autres groupes : certains m’imaginent en bourgeois ayant les moyens de sa philosophie, d’autres me prennent pour un initié franc-maçon ou un Kabbaliste qui s’amuse sur le net…  Cruelles ironies du sort ! Aussi, je reçois régulièrement des insultes ou des menaces de la part de laïcs (dont je fais pourtant partie) qui me reprochent de trahir le militantisme et la révolution permanente en osant évoquer une réconciliation possible entre science et théologie. Pour être honnête, tant que je ne m’aventure pas trop loin et trop rapidement, les gens de foi sont moins vulgaires, moins belliqueux et souvent plus ouverts que les laïcards ! Bien qu’au-delà d’une certaine limite, le sophisme liturgique de celui qui s’accroche à son canon biblique vaut bien la violence de celui qui vous promet une coupe de cheveux définitive …    Du côté des philosophes, les amoureux de Spinoza ne supportent pas que j’allonge le mentor sacré sur le divan de Nietzche et les amateurs de Nietzsche n’apprécient pas plus le divan de Spinoza ! Et d’une manière plus générale, malheur à celui qui appelle à un nouvel examen du procès du libre arbitre en ouvrant la voie à celui des « Lumières » !  

Les millénaristes ont la rage au ventre, les nouveaux sophistes du bien-être attendent de nouveau l’abduction des Lotophages et les Hommes pressés ne comptent plus que par rapport à l’avenir, dussent-ils manger leur père et violer leur mère ! Vorace est notre époque !

Autrement dit, trop longtemps j’ai cru que les Hommes seraient « en aparté » à la hauteur de leurs rêves inachevés…  Entendons par « en aparté », la sphère privée plongée dans les affaires publiques par la sorcellerie du net! Trop longtemps j’ai cru que la raison accepterait ses échecs pour composer de nouveau avec la foi et les sentiments ! Trop longtemps j’ai sous-estimé la fracture de joie et tristesse. La fracture des sentiments, de la raison et de la volonté humaine. L’empirisme aveugle, les intérêts et la notoriété de ceux qui les défendent conditionnent d’une main de fer ces deux maisons corrompues qui prétendent déterminer l’avenir de Roméo, Juliette et Mercutio.   

Concernant les groupes dans lesquels je publie, je me suis notamment heurté en dernier ressort aux ego de ceux qui les administrent ! Jusqu’à ce que Facebook commence à me censurer, puis à vérifier mes contenus. En discussion avec l’administration, j’ai réussi à défendre le caractère réconciliateur de mes recherches en les comparant aux violences habituelles, racistes ou non, que le réseau laisse passer ! Et le fait d’être surveillé me va tout à fait ! Au bout du compte, à qui mes propos s’adressent si ce n’est à la tour de contrôle ? « En dehors de tes dénonciations concernant la politique contemporaine, tu n’as pas peur des fanatiques et autres millénaristes ? » - Me demandent quelques amis inquiets ! Mais les extrêmes ne font-ils pas partie de la tour de contrôle eux aussi ? J’y mettrais ma main au feu ! Au fond, c’est aux plus coupables d’entre nous que je m’adresse en premier lieu. Voilà qui est dit, il n’y a rien à cacher ici ! Ni à coder, ni à enrober d’un joli packaging !   

Mais c’est le signifié de cet ingratitude qui m’inquiète le plus, en raison de l’urgence de la réparation d’un monde en voie d’éclatement !

Voilà donc la raison de ma décision et de mon appel à votre endroit ! J’utilise la transmission, je change de braquet et vous invite à être les premiers membres du groupe de discussion « Déconstruire et réparer ». J’en profite pour remercier chacun de vous de m’avoir suivi jusqu’ici et aussi de m’avoir souvent remonté le moral quand il était au plus bas ! Même un « like » est parfois une lumière dans le noir… Merci du fond du cœur.

Note : vous recevrez une invitation sous peu, lorsque j’aurais enfin décidé d’affronter la touche « enter » pour finaliser la création du groupe.

Compte tenu de mon emploi du temps, il est fort possible que je n’interagisse pas avec toutes les publications, ceci est une des raisons pour lesquelles j’invite à respecter des règles assez « strictes ». Néanmoins, je suis conscient des probables dérapages et inviterai les plus motivés d’entre vous à participer à l’administration du groupe. En supposant que les membres observeront les règles, je ne pense pas filtrer leurs publications ne serait-ce que dans un but expérimental : si un sujet concernant un questionnement, une dénonciation ou un fait divers marquant n’est pas en relation avec notre propos ou semble bien trop « ordinaire », cela me permettra de voir si l’arithmancie, puisque c’est ce que je prétends, peut solutionner un problème apparemment très éloigné de son domaine !  Bien entendu, le groupe sera public, donc visible par tous. Il faudra en être membre pour interagir ou publier. 

Voilà pour les bases, le reste, c’est l’aventure !

Pour conclure, j’avoue avoir réservé quelques surprises à ceux qui me lisent déjà et donc aux membres fondateurs qui risqueront un sentiment de déjà-vu lorsque je publierai sur nos pages… Jusqu’ici, mes vulgarisations évoquent mes recherches à travers des sujets de tous les jours, mais je ne me suis pas encore permis d’expliquer précisément le fonctionnement de l’arithmancie en tant qu’outil révélateur de nos langages. Pourquoi ? Me suis-je souvent demandé ! Par précaution ? Peur de me voir voler la vedette et l’éventuel brevet ?  Alors pourquoi semer des miettes en espérant que quelqu’un comprenne le jeu de piste ? En laissant la possibilité aux autres de découvrir le pot aux roses sans l’avoir moi-même posté et donc daté ? Une seule réponse : la pierre se mérite ! Et on ne dessine pas un mouton à un petit curieux qui doit apprendre par lui-même. Après cela, rien ne m’empêche de protéger les ouvrages ! Et j’insiste encore, quitte à ce que vous me croyiez fou, le principal est que le contenu soit disséqué sur la place publique. Alors si un opportuniste doit accomplir cette chose avant que je n’ai su le faire, le malheureux servira ma cause plus qu’il ne l’imagine. Je ne suis qu’un piètre écriveur qui défend une cause méritant les meilleurs écrivains.

Quelques surprises donc et une belle aventure je l’espère !  Au plaisir de vous lire ou de découvrir vos posts…

Note : je pense ouvrir le groupe de discussion dans les jours prochains, ce qui devrait vous laisser le temps de réfléchir à la présente invitation.    

C.B

Commenter cet article
C
Allez, je suis curieuse, et toujours fidèle (ou fidèle de toujours). En route pour l'aventure !
Répondre
P
Coool!!!