Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Persone

Un pour tous et tous contre un !

5 Décembre 2009, 21:38pm

Publié par Persone

Un pour tous et tous contre un !

 

 

Bien que nous soyons sortis des mâchoires des droits divins pour tomber dans celles de la terreur, de la bureaucratie, du totalitarisme, du stalinisme ou du maoïsme (…), le fait que l'individu prenne sa revanche sur la société, n'est un bien durable que si l'individualisme ne nuit pas au collectif et aux règles naturelles.

 

Inversement, bien que nous fûmes jadis possédés par la fascination du veau d’or,  et plus récemment par le piège suicidaire du consumérisme et de l’individualisme roi, le fait que le collectif prime sur l’individuel, n’est valable que lorsque la notion du collectif ne nuit pas à celle de l’individu et de son environnement...

 

Ah! L'équilibre!

 

Voilà qui nous ramène au concept rousseauiste de contrat social, qui aujourd’hui semble moins une utopie qu’un besoin vital et planétaire, malgré ce qu’en dirait la grande majorité de naïfs et d’opportunistes qui ne mesurent pas encore à quel point il est nécessaire de faire tomber nos paradigmes ! En outre, si l’on considère le simple fait que la démocratie et le suffrage universel n’ont de sens que si l’on abolit toute forme d’endoctrinement, de lobbying et de culture massive de la connerie humaine, on comprend ipso facto qu’après deux siècles de lumière intense, la bonne conscience progressiste et le cynisme voltairiens sont devenus un sport international totalement débilitant… Et Diogène (le cynique), lui, se fend la quiche depuis sa tombe !

 

Dénonçons donc les aberrations de nos paradigmes !!! En voici une belle : Aujourd’hui notre système, dit démocratique, a accouché d’un méchant, mais lucratif paradoxe : En programmant les modalités du libéralisme sur un plan horizontal gauche/droite, qui ne fait que masquer l’exploitation des masses et la préservation des hiérarchies verticales*, notre système d’exploitation universel a réussi à étrangler l’humanité avec un nœud double :

- Celui de l’individualisme et de l’anarchie libérale des oligarchies toutes puissantes

- Et celui des lois collectives de sociétés mécanisées qui veillent sur les devoirs du prolétariat… avec plus de vigilance qu’un roi, avec plus de moyens qu’un césar ! L’organisation du travail, du loisir et des spectacles, aujourd’hui, ça coute un bras !

 

* : Le ciel, les riches, les puissants et le plancher des vaches, où rampent les travailleurs.

 

 

Coup de gueule:

 

Réveillons-nous donc de notre stupidité et comprenons que les discours de la suite présidentielle en passant par ceux des philosophes milliardaires, celui du Super Obaman, ceux de DSKahn, Zidane, David Douilleman et Pijaman, et même ceux de Carla bella bella et tutti quanti, ne sont que du foin pour enfumer les bœufs avant de trouver meilleure solution à notre pétard planétaire. Et soyons donc honnêtes, dans un monde de showbiz comme le nôtre, la politesse, l’hypocrisie et la maîtrise de la schizophrénie sont devenues des outils de survie conduisant la majorité d’entre nous à se ranger derrière l’ignorance ou le cynisme ambiant en regardant la mèche se consumer.


Ici et là s’agitent les poteaux de la grève (chacun le sien) pour tenter de ralentir la frénésie "des coïts illégitimes" en attendant une meilleure vaseline…

 

Je vous choque?

 

Rassurez-vous, eux ne seront pas choqués, à part peut-être Zinédine et Carla, qui eux au moins ne chercheront pas à m’assassiner  Du coup j’ai un doute…

 

Que l’on fasse des compromis à gauche ou à droite ne changera pas le fait que la malheureuse main d’œuvre française soit écrasée entre les compromissions du patronat et des syndicats, ni le fait que les chantres du néolibéralisme aient vendu la valeur du travail de la masse ouvrière européenne sur un marché mondial dominé par la Banque et par des pays compétitifs que nous avons récemment vassalisés. Nos grosses fortunes, elles, n’ont pas plus de considération pour nous que leurs arrières grands-pères n’en avaient pour les nôtres quand ils les envoyaient au charbon ! Et elles ne s’encombrent plus ni d’idéologies politiques, ni de patriotisme ! Leurs grandes sœurs internationales dominent le monde et nos fils de milliardaires sont tous prêts à se débiner dans les paradis fiscaux ou dans ces pays où philosopher sur la justice est encore et toujours un luxe inaccessible (ces pays très compétitifs, je le rappelle, qu’on a récemment et honteusement vassalisés).

Nous devrions tous comprendre à quel point nos Lumières aveuglantes, notre modernisme et notre passivité face aux exigences de notre mode de vie, ont sacrifié l’avenir de nos enfants sur l’autel d’un mauvais pacte de paix entre les hommes : Celui des compromis et des compensations motivés par l’appât du gain !

Et les politicards qui nous gouvernent, quant à eux, ne devraient même plus sortir leur œil télescopique du trou de la honte !

Entre le fait de sacrifier l’avenir de vos enfants et d’accepter qu’on vous empoisonne tout en vous plumant (…) et le fait d’échouer dans le bain de sang ou l’euphorie de la révolution, dites-vous qu’il y a une solution intermédiaire qui, apparemment, a échappé au génie humain :

Acquérir l’INTELLIGENCE et les ARGUMENTS pour dire NON ! Et la volonté de préparer un meilleur avenir pour nos enfants, sans se fourvoyer, sans finir comme un révolutionnaire du lendemain, avec ou sans culotte.

Commenter cet article