Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Persone

LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS

19 Juin 2017, 13:53pm

Publié par Persone

LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS

 

Françaises, français, nos lois nous protègent, nos lumières brillent encore !

Ma fille de 5 ans a des poils aux pattes, celle de 14, qui a des nichons comme des pommes, veut porter des strings et la pilosité de notre grand se développe plus vite que son sexe !

Je ne bois plus l’eau du robinet et je PO SI TIVE !

Quelle époque !

Pour les jouets des tout petits on interdit les DINP, DNOP et DIDP, pour ceux des plus grands on supprime les DEHP, DBP et BBP. Vous rendez-vous compte de ce que cela veut dire ? Nous utilisions 3 PE dans les jouets pour bébés et 3 autres dans ceux pour la tranche d’âge supérieure ! Et entre autres choses je présume ! Il faut dire qu’il y a de quoi faire ! La pétrochimie nous offre des combinaisons multiples ! Rien que pour les pesticides, elle offre à l’union européenne un panel de 350 substances actives dont 30 sont des perturbateurs endocriniens que l’on retrouve dans notre nourriture. 

Les PE, vous les retrouvez aussi dans vos bouilloires et la quasi-totalité de votre électro-ménager, dans vos meubles mélaminés, dans les vernis et peintures, dans vos canapés et dans les nouveaux tissus hydrofuges…

Et celui dont personne n’ose parler… Celle sur laquelle les têtes de gland, les trous de cul et leur tas de crotte repose : La pilule ! The pilule ! (j’emploie volontairement ce vocable pour que ceux ne m’ayant jamais lu n’imagine pas que je sois un puritain ou un adepte de la liturgie religieuse !!!) La pilule donc… et tous ces PE avalés et rejetés quotidiennement dans l’eau par des millions de femmes, ces PE qui empoisonnent terre et rivières jusqu’à la mer, ou traversent les filtres des stations d’épuration pour se retrouver dans l’eau du robinet ! (Imaginez le type content de sa nouvelle filtreuse en plastique qui lui permet de faire des économies en buvant de l’eau du robinet… en toute sécurité. Elle est pas belle la vie !)

Ah, la pilule ! Tout un mode de vie ! Que dis-je, un art (!) de vivre. Une Sainte et si petite chose, fabriquée par l’homme, pour le plaisir de l’homme et pour la paix de la femme !

La Sacro-Sainte pilule.

LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS

Mais n’ayez crainte, les francs-tireurs et autres éjaculators en puissance : le sujet restera tabou encore longtemps, ne serait-ce que (compte tenu de notre mode de vie et de notre dégénérescence) pour éviter une catastrophe démographique ! Pour l’heure, les industriels et les financiers qui tiennent en laisse nos gouvernements ont décidé que la notion de perturbateur endocrinien vient à peine d’être définie (les blagueurs !), qu’elle stipule que ces molécules sont susceptibles de modifier le système hormonale de l’humain et donc que les tests positifs sur les animaux ne sont pas acceptables ! Bref nous allons attendre longtemps avant que cet empoisonnement massif cesse.

LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS

Le fou n’est pas celui qui s’expose au danger, mais celui qui l’engendre et l’augmente en imaginant le fuir !

Cessons donc, comme les poules d’ignorer la lame qui nous égorgera un jour ! Cessons d’utiliser stupidement la puissance du positivisme collectif, qui est devenu un instrument politique depuis les années 70 et donc une arme (psychologique malgré son absence de logique) ! Une arme lourde qui ne fait pas la distinction entre un communiste, un fasciste, un intégriste, un nationaliste, un anarchiste (…) ou un homme, simplement indigné, qui aurait le malheur de tout remettre en cause ! Mais il y a plus vicieux encore, les rares hommes et femmes essayant encore de guérir cette humanité ne se contentent plus de porter sur leurs épaules le sac rempli de l’indifférence de leurs semblables, aujourd’hui, si leur discours n’est pas jugé positif, chaque citoyen est invité à leur tourner le dos, pour appliquer la peine de solitude. Les penseurs, les compliqués, les pas rapides, les torturés… On en a marre !

Du coup, la fraternité est morte, enfin. Il faut dire qu’elle agonisait depuis longtemps.

« Vous êtes pragmatique ? Bien! Mais vous réfléchissez trop, arrêtez votre baratin et lâchez prise ! En positivant, vous suivrez enfin le mouvement ! Vous êtes spirituel ? Bien, très bien ! C’est que vous êtes connecté, mais arrêtez avec vos connaissances, lâchez prise ! Vous connaissez, nous savons. Laissez-vous guider… » - Le Positivisme et la religion du New-Age sont des remèdes aux syndromes de la résilience, de la résistance et de la libre pensée.

La majorité d’entre nous a fini vautrée, soulée ou inconsciemment noyée dans la sérendipité d’un système opportuniste, en imaginant dompter la nature et tromper la mort, en déniant l’évidence d’un empoisonnement de leur environnement ! C’est un fait. Le positivisme avant la compréhension, la reconnaissance, le pardon et le repentir… C’est la charrue avant les bœufs ! Cela nous mènera bientôt à la sous-humanité (tous malades, soumis et dégénérés) ou à la guerre ! Même dans le second cas, certains en profiterons de nouveau pour se faire du fric et guider les survivants vers une nouvelle ère !

Une infinité d’autres mondes eut été possible. Cela l’est encore !

Mais réveillons-nous !

Nos réveils, nos montres, notre journal, notre télé, nos portables et tous nos tactiles nous endorment pour le compte de celui qui nous exploitent : le Saint Orgueil ! Pour ne pas citer ces trop nombreux actionnaires !

LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS

Voir les commentaires

Un président trop parfait? Un Mitterrand 3.0

18 Juin 2017, 00:41am

Publié par Persone

Un président trop parfait? Un Mitterrand 3.0
Un président trop parfait? Un Mitterrand 3.0
Un président trop parfait? Un Mitterrand 3.0
Un président trop parfait? Un Mitterrand 3.0
Un président trop parfait? Un Mitterrand 3.0
Un président trop parfait? Un Mitterrand 3.0
Un président trop parfait? Un Mitterrand 3.0
Un président trop parfait? Un Mitterrand 3.0
Un président trop parfait? Un Mitterrand 3.0
Un président trop parfait? Un Mitterrand 3.0
Un président trop parfait? Un Mitterrand 3.0

Un président trop parfait ? Un Mitterrand 3.0 ?

 

Pourquoi aucun article sur notre jeune président ? M’a-t-on demandé…

Pour tirer un boulet, je suppose ? Ai-je répondu.

Parce que je n’ai plus de munitions, j’ai décidé de tout larguer en tirant dans le tas avant les élections. Non sans précision, j’ose préciser !

Parce que je n’attendrais jamais rien du suffrage universel dans une démocratie démagogique fondée sur le conditionnement spéculatif des masses laborieuses et des maîtres d’œuvres. Autrement dit, à l’image des neurones qui s’agitent entre nos doubles 0rganes récepteurs et émetteurs, toute société qui se proclame libre de penser mérite les saints ou les tyrans qu’elle engendre ! Souvent, elle engendre des hommes ordinaires dont la tyrannie n’est que la procuration de la colère des vaincus et de l’hypocrisie des vainqueurs. Rarement elle engendre des saints dont la générosité et l’ingéniosité sont un présent pour les vaincus, les vainqueurs et les autres… La générosité d’un ramasseur de rêves est lourde à porter et son travail est ingrat. Il porte un sac empli de peine, dont le poids est à la mesure de l’indifférence de tous.

Et puis, parce que notre président est élu, si je ne m’abuse. Nous sommes En Marche. Nous sommes Emmanuel Macron, Emmanuel Macron est nous. Dans l’idéal bien entendu. Ce qui signifie le capitaine a été choisi et le bateau a quitté le port. Le laisser faire ses preuves me semble plus décent que de tirer par automatisme, comme le font certains. Ce qui ne m’empêche pas de penser que les principaux acteurs présidentiables de la globalisation impériale ne sont pas choisis au hasard. J’ose croire que si un pantin peut échapper au contrôle d’un marionnettiste pour devenir un Hitler, il peut aussi le faire et devenir un Gandhi… Non ? … Vous êtes pessimistes !

Pour les commérages et les détails de la fiche technique, je vous renvoie à la presse à sensafion, pour les modalités de mise à mort du socialisme et pour le changement de vieille peau des deux partis « gauche-droite », je vous renvoie dans la marre du canard.

Un ou deux ressentis tout de même :

Si M. Trump me fait penser à Néron, M. Macron m’évoque Octave, héritier surprise de feu César (que je compare ici à Mitterrand le tonton Machiavel) et suffisamment jeune et cruel pour autopsier un Cicéron à demi-mort (le socialisme mourant d’hypocrisie). Octave partageant le second triumvirat avec Lépide et Marc Antoine. Lépide, général patricien, lui aussi admirateur de César, est un vieux dinosaure prudent, je le compare à la droite et à la partie visible et remaquillé de son extrême. Marc Antoine, le rouage qui grippe, le dernier dinosaure menaçant, appuyé par son armée, capable de séduire ou d’intimider la plèbe et surtout de s’allier avec les basanés pour arriver à ses fins : imaginons une chimère avec la tête torturée de Valls, la trompe du Général, la langue et les griffes d’un Soral et d’insupportables mouches mélenchonnes sous la queue.

Octavien, ayant établi son pouvoir absolu après la mort attendue de Marc Antoine (par suicide) et l’exil de Lépide. Octavien baptisé Auguste, titre accordé alors aux seuls Dieux ! Octavien le jeune, Octavien le puritain, flattant la vertu des femmes de Rome, Octavien le moralisateur, Octavien le dictateur, programmé pour gagner et dépasser un maître qui avait à la fois sauvé et fourvoyé la république.  

Le mieux qu’ait fait E.M est de déclarer que la colonisation était un crime contre l’humanité, mais je n’oublie pas pour autant que Lincoln n’a pas rompu les chaînes de l’esclave par simple humanisme !  

Voir les commentaires

Le fouet et l’esclave, la poule aux œufs d’or, le gentil-homme et le hand-spinner

16 Juin 2017, 12:37pm

Publié par Persone

  • « Le travail c’est la santé et les produits laitiers sont vos amis pour la vie ! » :) 
  • « REDITES LE POUR VOIR… » :(  
  • « Du calme monsieur et madame Gentil, restons positifs ! Aujourd’hui nous vous proposons 5 fruits et légumes par jour, du sport et du grand spectacle ! Sans oublier que vos petits enfants sont à deux doigts du revenu universel ! » :)  :)  :)
  • « Et endettés dès la naissance ? » :(  :(  :(
  • « Qui paye ses dettes s’enrichit monsieur et madame Gentil, qui paye ses dettes s’enrichit ! » :)

 

Madame Gentil en est morte 9 mois plus tard ! …

M Gentil a vieilli, trop vieilli. Il rassemble tant qu’il peut les fragments épars d’une vie, dans le vide laissé par le sacrifice ordinaire de l’instant présent et du libre arbitre. L’effaceur-express du train-train quotidien est technologiquement très avancé et ne laisse plus la moindre trace visible. Monsieur Gentil ne se reconnaît plus dans l’époque et son époque ne le reconnaît plus. L’hospice lui pend au bout du nez. Son seul bonheur, l’amour restant dans ses veines et le souvenir éternel de sa femme. La colère aussi le fait tenir, il sent qu’il va bientôt sucrer les fraises alors que ses enfants, ces petits cons de soixante-huitards remodelés par le modèle américain, profitent d’un début de retraite dorée en faisant du yoga cosmique et de la méditation positive, le tout fondé sur la promesse que leurs enfants paieront leurs dettes. Il sent qu’il va bientôt crever et la seule image que ses petits-enfants daignent lui laisser en souvenir, c’est celle de futurs arrivistes ou de falzars à mi-fesses qui s’en battent les couilles, filles et garçons confondus.

Place à l’homme amélioré, le topissime Môssieur Toulmonde ! Enfin digne de ce NOM, qui s’annonce !

Le paradoxe de la « belle époque » d’après-guerre, les trente « glorieuses » par exemple, c’est le laborieux monsieur Gentil qui paye son paquet de clopes américaines tous les matins et congédie son fossoyeur patenté par un sempiternel « le travail c’est la santé mon bon monsieur, la santé ! ».

Le paradoxe du positive thinking que nous traversons aujourd’hui c’est l’unique et individualiste monsieur Toulmonde qui achète sa e-fumée et choisi son nouveau hand-spinner après avoir répondu « comme un vendredi sans nuages ! » à son buraliste, qui apparemment s’inquiète de sa santé au-delà de 20€ d’achat.

  • « Si vous voulez la paix avec vos GENTILS enfants, monsieur Toulmonde, la toupie antistress est LE produit incontournable ! N’hésitez pas à profiter de nos modèles en promo, les gamins ne peuvent plus s’en passer ! »
  • « Hors de question que les miens passent pour des cons, j’achète le lot ! »
  • « Sage décision, i’ faut bien vivre avec son époque monsieur Gent… euh… Monsieur Toulmonde, pardonnez-moi ! »
  • « Y’a pas d’mal, y’a pas d’mal, à plus monsieur Bonami. »

Chers lecteurs, comprenne qui pourra, comprenne qui voudra !

Le fouet et l’esclave, la poule aux œufs d’or, le gentil-homme et le hand-spinner

Voir les commentaires

Les Déprimeurs : une nouvelle forme de terrorisme !

8 Juin 2017, 15:35pm

Publié par Persone

Les Déprimeurs : une nouvelle forme de terrorisme !

Attention, votre bonheur et notre démocratie est menacée :

 

Ceux qui nous moralisent ne sont plus dans la raison, mais dans l’intolérance !

Ceux qui vous empêchent de tourner en rond sont trop carrés ! Ou trop sportifs… Protégez-vous des donneurs de leçon en consommant 5 fruits et légumes par jour et en vous abonnant au salon de remise en forme le plus près de chez vous ou de votre entreprise.

Ceux qui vous font voir les choses à travers le prisme de la souffrance sont des gens négatifs qui vous détourneront du positif !

Ceux qui vous parlent des laissés pour compte de l’Histoire et des forêts qui brûlent vous attirent vers le retour à l’âge de pierre, ils vous font oublier que les arbres repoussent et qu’aujourd’hui l’arrivisme est enfin ouvert à tous et toutes ! Notez que la nature étant bien faite, ces gens se dirigeront eux même vers le bas de l’échelle, mais notre clémence permettra avec le revenu universel de pratiquer un darwinisme positif. La robotisation et l’informatisation en marche remplace d’ores et déjà la carence de main d’œuvre.

Ceux qui n’effacent pas la patrie, la famille, les amis et l’esprit d’entreprise de leur conjuration des imbéciles sont de dangereux fascistes, dénoncez-les !

Celui ou ceux qui prétendent dirent la vérité sont forcément des menteurs ou des fous, pour apaiser leurs souffrances et vous débarrasser de ces fossoyeurs de liberté de penser, nous vous conseillons de les rapprocher d’une prise en charge médicale ! Note : ce principe ne s’applique ni aux affaires, ni au travail, ni aux échanges quotidiens ordinaires, domaines dans lesquels la vérité devient un mot usuel, tout à fait conventionnel. Si quelqu’un vous assure qu’il ne ment pas, ne le croyez pas pour autant, mais n’hésitez pas à lui mentir en retour, le marché se régule tout seul.

Ceux qui opposent les brûlures de notre Histoire aux promesses généreuses du Grand Marché Global veulent vous enfermer dans le passé, oubliez-les, oubliez tout !

Ceux qui fustigent les créateurs de richesse sont de véritables plaies pour l’économie !

Ceux qui critiquent l’ensemble des paradigmes précieusement couvés par notre démocratie sont encore des intolérants, risquant de glisser vers le fascisme !

Ceux qui ne rentrent pas dans un des nombreux moules prévus pour notre bonheur sont des paradoxes et un danger potentiel pour notre déterminisme !

 

Soyez solidaires de votre futur, brisez les chaînes, oubliez le négatif !

Tuez enfin le père (après avoir vérifié que vous faites bien parti de l’héritage), tournez-vous vers la lumière de votre avenir !

La vie est bêêêêêlle, elle mérite d’être vécue et le mauvais vaincu !

Tous en marche, ensemble, vers le N.O.M !

Les Déprimeurs : une nouvelle forme de terrorisme !
Les Déprimeurs : une nouvelle forme de terrorisme !
Les Déprimeurs : une nouvelle forme de terrorisme !
Les Déprimeurs : une nouvelle forme de terrorisme !

Voir les commentaires

Virus, bactéries, immunité, faiblesse, dépression, précarité, récurrence... Et cancer !

7 Juin 2017, 21:48pm

Publié par Persone

Virus, bactéries, immunité, faiblesse, dépression, précarité, récurrence... Et cancer  !
Virus, bactéries, immunité, faiblesse, dépression, précarité, récurrence... Et cancer  !
Virus, bactéries, immunité, faiblesse, dépression, précarité, récurrence... Et cancer  !
Virus, bactéries, immunité, faiblesse, dépression, précarité, récurrence... Et cancer  !
Virus, bactéries, immunité, faiblesse, dépression, précarité, récurrence... Et cancer  !
Virus, bactéries, immunité, faiblesse, dépression, précarité, récurrence... Et cancer  !
Virus, bactéries, immunité, faiblesse, dépression, précarité, récurrence... Et cancer  !
Virus, bactéries, immunité, faiblesse, dépression, précarité, récurrence... Et cancer  !
Virus, bactéries, immunité, faiblesse, dépression, précarité, récurrence... Et cancer  !

Certains disent : « la pauvreté est une maladie qui s’installe »…

Mais en réalité, c’est la maladie qui est une pauvreté qui s’installe… Et dont certains profitent ! 

Autrement dit :

  • le premier crétin dominant qui a dit à son voisin : « ce feu, ces grottes, cette viande et ces jolies femmes m’appartiennent, si tu veux, tu bosses pour moi ! », ainsi que le voisin qui a accepté le marché, n’avaient probablement pas conscience que leur petite affaire engendrerait un jour la grippe tueuse, la malbouffe et le cancer de la prostate !
  • Plus tard, l’opportuniste qui en a conclu : « tout cela m’appartient, que ou combien va leur coûter le partage ? » venait, à travers l’esclavage et l’impérialisme, d’inventer le remède contre la résistance immune et contre l’épanouissement autonome d’autrui.
  • Et enfin, le grand humaniste qui a aboli l’esclavage au nom du progrès nous a permis de vivre assez longtemps pour en subir les conséquences : le cancer global et le trou de la sécurité sociale.

Autrement dit :

Fuir le négatif, nier le jeu de la sérendipité et de la zemblanité, se contenter de lâcher prise et d’oublier le passé, ne changera rien à l’entropie des choses et ne nous libérera pas de la haine de ceux dont la mémoire a été meurtrie, violée ou calomniée et qui ne profitent pas du mode de vie des grands vainqueurs de l’Histoire. Que cela soit dit, le New-Age lui-même nourrit la spéculation des opportunistes et des chiens de guerre qui attendent notre affaiblissement critique pour nous botter le cul ! Pour autant, tout le mal que l’on se fait et que l’on impose à nos enfants, nul ne le mérite ! Nous ne sommes que de misérables imbéciles dont l’esprit, le corps et le temps ont été respectivement conditionné, esclavagé et acheté.

Alors quoi ?!? Le Grand pardon ! Le vrai ! La vérité, pas l’argument de vente ! Voilà ce que nos enfants méritent !

Le repentir général du patriarcat roi ! Le repentir de tous ces Hommes (hommes et femmes, femmes qui deviennent des Hommes comme les autres –je précise que je ne suis ni catho, ni macho) ! Le repentir et l’abolition de l’hypocrisie qui cancérise l’humanité ! La réconciliation, la vraie ! Notre évolution tient à quelques mensonges millénaires qu’il serait temps de faire tomber…

Autrement dit :

Sous le voile des hypocrites, existe des solutions simples, totalement pragmatiques, qui nous guériraient de notre adolescence collective suicidaire. Mais le simple mot « vérité » fait peur ! Un mot que les vainqueurs et les actionnaires du Grand Marché Global n’utilisent jamais tout en faisant admettre à des milliards d’individus soumis ou conditionnés, une infinité d’inepties et de mensonges que les compensations matérielles et une fausse démocratie transforment en un paradis paradigmatique fonctionnel satisfaisant… à double tranchant. « Ça c’est le monde réel mec ! » - Une phrase d’une banalité effrayante, que l’on entend dès l’éteignoir (la section industrielle du nœud qui nous relie encore à l’enfance et au savoir universel) et que chacun nous a répété jusqu’à ce que nous rentrions dans un des moules prévus pour nous.  Bref, si vous suivez bien, il n’y a pas de vérité, mais le monde est bien réel, vrai ne veut rien dire, mais la réalité existe, rien n’est déterminable, mais tout est déterminé ! Voilà qui nous arrange bien ! Et qui sonne bien aux oreilles ! Le problème, c’est que cela n’a aucun sens, que celui d’une rhétorique à bouffer du foin. Un scientifique vous expliquerait qu’une telle affirmation ne fait que séduire depuis que les médias consacrés à la science ont mis les paradoxes à la mode… en quelques formules et avec quelques mots raisonnables, il vous démontrerait aussi que l’indéterminable existe, que c’est la physique quantique qui nous l’a fait comprendre et que cela nous amène à réfléchir au théorème d’incomplétude (insuffisance des repères accessibles à l’observateur), au saut quantique dans le tissu de l’espace-temps (ubiquité de la matière) et à une intelligence créatrice du monde connu qui serait à la fois la partie et dans la partie. Et enfin il vous expliquerait que cela ne change rien au fait que tout soit déterminé et qu’il existe des vérités ordinaires ou essentielles, comme tout ce que l’on peut constater au quotidien sans avoir à l’interpréter pour les ordinaires et comme les constantes universelles en ce qui concerne les essentielles. L’analyse scientifique des vérités ordinaires et essentielles permet le progrès technologique et urbain (l’aspect qui attire toute notre attention), mais permet aussi de comprendre la nature des liens de la causalité et l’évolution de son arborescence (l’aspect écologique et psychologique, celui sur lequel nous préférons fermer les yeux) !  Compte tenu du décalage entre notre épanouissement cérébral et l’entropie de notre mode de vie, la causalité de nos propres actes nous échappe, mais tout reste déterminé. L’indéterminisme ne concerne que le quantique et l’au-delà du fond diffus cosmologique, le mystère du présent et du libre arbitre. Certains parlent de Dieu et de ses voies impénétrables, y compris parmi les blouses blanches.

Autrement dit :

Puisque tout est déterminé depuis le point Alpha et peut-être même avant, puisque chaque chose datant de milliards d’années et toutes ordonnées dans une infinie précision conditionnent notre présent et notre avenir, comment imaginer que des évènements ou des comportements sexuels, sociaux ou politiques datant de 25, 12, 6 et 2 mille ans ne soient plus à prendre en compte pour comprendre notre actualité ???  Comment fantasmer que des mensonges énormes, mais totalement déniés aujourd’hui et parfois oubliés des nouvelles générations, ne constituent pas un facteur morbide influençant notre consumérisme hypocrite ? Comment faire du « faut oublier le passé et se détourner du négatif » un nouveau syncrétisme à la fois laïque et religieux, sans risquer de livrer nos enfants à la guerre et au retour du fascisme ???

Ceci ne constitue pas qu’un paradoxe ! L’ignorance, mais surtout l’hypocrisie nous tueront tous !   

Voir les commentaires

MON BARBEUK, TON BARBEUK, SON BARBEUK... Et tout le monde trinque!

31 Mai 2017, 11:12am

Publié par Persone

MON BARBEUK, TON BARBEUK, SON BARBEUK... Et tout le monde trinque!
MON BARBEUK, TON BARBEUK, SON BARBEUK... Et tout le monde trinque!
MON BARBEUK, TON BARBEUK, SON BARBEUK... Et tout le monde trinque!

LE BARBEUK!

On le sort dès les premiers rayons de soleil, le charbon fume, les résistances consomment, les invités aussi. Il est l'atout de toutes nos sauteries lorsque viennent les chaleurs, la star apéritive d'une humanité en goguette, tout le monde trinque... Les animaux aussi.

Il y a 50 ans à peine, le barbecue faisait déjà des ravages et témoignait des carnivores consuméristes que nous sommes, mais il n'était qu'un simple réflexe, en réaction aux stimuli provoqués par la saison chaude. Socialement il était essentiellement un moyen simple de célébrer une année de labeur, entre amis ou en famille, parfois pour retisser les liens. Aujourd'hui il est un sujet de discussion répandu, sa version électrique a séduit de nombreux balcons à tous les étages de l'édifice humain, il est une star omniprésente sur les tunnels publicitaires que sont devenues les artères de nos cités, un mode de vie saisonnier permettant d'affirmer son rang social ou de souder l'esprit d'entreprise, un moyen encore accessible de se faire plaisir avec le sucre de la cuisson, l'odeur de la viande grillée et l'ivresse sympathique des premiers apéros de l'été, tout le monde trinque, les animaux aussi.

Le barbeuk c'est 800 000 grills vendus chaque année (100 millions d'euros de marchandises au prix consommateur, 60 millions de plus qu'il y a une dizaine d'année). Le détenteur d'un Weber (made in USA) est un homme comblé qui dépense entre 100 et 300 € pour être le roi de la fête. Les barbecues n'ont pas de programme de fin comme les imprimantes, les ampoules, les écrans etc..., mais les modèles changent, les consommateurs sont exigeants et les résistances des modèles électriques deviennent électroniques pour mieux les satisfaire... 

Le barbeuk c'est souvent de la viande de supermarché vendue dans les barquettes prévues à cet effet sur lesquelles ont misé tous les initiés de la chaîne. Le barbeuk c'est du bœuf, du porc, du poulet, de l'agneau qui fument pour votre plaisir, tandis qu'en France 4 320 tonnes de viande (bovine uniquement) est consommée par jour. Ceci représente environ 50 grammes de bœuf par jour par habitant. Toutes viandes confondues, la consommation moyenne de viande par semaine et par habitant est de 1,5 kilos, les nutritionnistes recommandant un maximum de 500 grammes. Produire 1 kg de viande nécessite de polluer 332 m² de terre et entraîne une perte de 15 000 litres d'eau.

Je ne tiens pas ici à prôner l'austérité, qui s'imposera d'elle même si nous allons trop loin. Prenons simplement conscience de chacun de nos actes et de leur ampleur collective. Comme chaque année, des lois seront votées durant notre absence festive... Union nationale, accords transatlantiques et Nouvel Ordre Mondial ???... Le monde de la matière et de l'esprit change aujourd'hui beaucoup plus vite qu'on ne l'imagine, tournons nous vers le positif, mais n'ignorons plus le négatif !

Faisons griller des légumes et des patates et trinquons enfin à la terre et à la seule union qui soit au monde, celle qui nous donne la force de rompre l'hypocrisie et la chaine qui nous lie aux cadavres de notre passé. 

MON BARBEUK, TON BARBEUK, SON BARBEUK... Et tout le monde trinque!
MON BARBEUK, TON BARBEUK, SON BARBEUK... Et tout le monde trinque!
MON BARBEUK, TON BARBEUK, SON BARBEUK... Et tout le monde trinque!
MON BARBEUK, TON BARBEUK, SON BARBEUK... Et tout le monde trinque!
MON BARBEUK, TON BARBEUK, SON BARBEUK... Et tout le monde trinque!
MON BARBEUK, TON BARBEUK, SON BARBEUK... Et tout le monde trinque!
MON BARBEUK, TON BARBEUK, SON BARBEUK... Et tout le monde trinque!

Voir les commentaires

New-Age et Nouvel Ordre Mondial

30 Mai 2017, 18:51pm

Publié par Persone

ORDRE N° 3:

Ignorez le négatif!

New-Age et Nouvel Ordre Mondial
New-Age et Nouvel Ordre Mondial
New-Age et Nouvel Ordre Mondial
New-Age et Nouvel Ordre Mondial
New-Age et Nouvel Ordre Mondial
New-Age et Nouvel Ordre Mondial
New-Age et Nouvel Ordre Mondial
New-Age et Nouvel Ordre Mondial

L'été sera chaud, vous serez nombreux et le monde ne suffit plus pour organiser vos villégiatures, disent les pessimistes... (se référer à l'ordre N°1 pour leur traitement)

Les temps sont durs! Mais les lois que nous éditerons pendant les  vacances promettent d'élargir nos horizons pour l'avenir! Du noir, du blanc et de la nuance de couleur vous attendent à la rentrée " sapés comme jamais", promettant pour les années à venir : dépaysement, ti-punch et cocotiers, dans tous les paradis naturels que nous n'avions pas encore exploités! Même nos Antilles franco-françaises deviendront un paradis qu'envierons Cuba et ses actionnaires concurrents!

A terme, le Grand Marché entraînera la régulation naturelle de la concurrence et des disparités, les extrémismes seront éradiqués et la sérendipité des beaux jours retentira de part le monde. Tous égaux sur le marché du travail, tous concurrents et conquérants du mérite, tous en marche et libre de se hisser au sommet!!! Les Romains, les juifs et les arabes enfin réunis par le pouvoir de la "main invisible" du Marché Universel, avec leurs amis Russes, polonais, roumains, chinois, indiens, pakistanais ou japonais...

Les porteurs du virus de la déprime chercheront à vous rappeler les inégalités, l'austérité et la socialisation de la dette spéculative, mais que rien ne vous démotive, ces oiseaux de mauvaise augure ne résisteront pas à la concurrence, c'est un fait!

Grâce à vous, chers citoyens en marche vers le meilleur des mondes, nous seront bientôt réellement "too big to fail"!

Le Nouvel Ordre Mondial, un N.O.M, un JE, un MOI, un NOUS, qui vous ressemble! Et qui vous va si bien!

...

Et pour votre sécurité, la police se chargera des réfractaires les plus dangereux :

New-Age et Nouvel Ordre Mondial
New-Age et Nouvel Ordre Mondial
New-Age et Nouvel Ordre Mondial
New-Age et Nouvel Ordre Mondial
New-Age et Nouvel Ordre Mondial
New-Age et Nouvel Ordre Mondial
New-Age et Nouvel Ordre Mondial
New-Age et Nouvel Ordre Mondial
New-Age et Nouvel Ordre Mondial
New-Age et Nouvel Ordre Mondial
New-Age et Nouvel Ordre Mondial
New-Age et Nouvel Ordre Mondial
New-Age et Nouvel Ordre Mondial
New-Age et Nouvel Ordre Mondial
New-Age et Nouvel Ordre Mondial
New-Age et Nouvel Ordre Mondial
New-Age et Nouvel Ordre Mondial

Voir les commentaires

New-Age et Nouvel Ordre Mondial

30 Mai 2017, 16:57pm

Publié par Persone

Pour le Nouvel Ordre Mondial

Ordre N°2:

Aime la ville, mets-toi en marche et entre dans le futur!

New-Age et Nouvel Ordre Mondial

Regardez bien l'enfant au premier plan, il est parfaitement épanoui, bien en chair, il fait ses quenottes. Il y a de grandes chances que ce bon comportement si prématuré, lui assure une carrière sans encombre dans un secteur très porteur. La bonne Marche à suivre!

Le second, en arrière-plan est l'archétype de la zemblanité! Son expression dévoile sa négativité et s'il ne se tourne pas vers la lumière, son comportement conditionnera peu à peu son échec social. La mauvaise Marche à suivre!

New-Age et Nouvel Ordre Mondial

ATTENTION cette image circule sur votre Internet ! 

C'est un dangereux fake viral !

On voit bien que la partie de gauche est un montage horrifique et il est impossible de faire une transfusion entre l'homme et la machine, en ce qui concerne la seconde.

Le New-Age, malgré ses abracadabrantes théories de complot extra-terrestre est un mouvement pacifique que nous ne condamnons pas. Une de ces théories affirme que nous tenons tous d'une âme unique issue du Om et que nous avions jadis la faculté de changer de corps lorsque le précédant était trop usé, par simple téléchargement de données. Or, la science permettra bientôt de ce transfert de données entre l'Homme et L'Intelligence Artificielle, ceci nous permettant d'envisager des robots constructeurs capables de coloniser l'espace en y transportant notre intelligence avant d'envisager notre changement de planète.

Rendez-vous bien compte chers concitoyens du N.O.M, que nous n'ayons pu préserver notre terre ou qu'elle soit envahie un jour par le soleil, vous aurez tous la possibilité de vivre ailleurs !

Tous En Marche, tous Unis!

Voir les commentaires

Tous en marche vers le New Age ! Dîtes oui au N.O.M !!!

29 Mai 2017, 12:30pm

Publié par Persone

Pour un Nouvel Ordre Mondial

 

ORDRE N° 1:

La vie est bêêêêêêlle!

Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?
Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?
Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?
Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?
Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?
Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?
Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?
Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?
Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?
Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?
Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?
Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?
Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?
Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?
Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?
Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?
Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?
Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?
Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?

Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?

Sauf pour tous ceux qui osent prétendre le contraire!

Tous en marche vers le New Age ! Dîtes oui au N.O.M !!!

Avis aux citoyens D'ELLE EST PAS BELLE LA VIE (?) :

Ne lâchez rien à tous ces pessimistes qui rabaissent les braves gens que vous êtes, sans vous ils ne sont rien ! Rien que de malheureux insoumis totalement isolés que la dépression achèvera sous peu. Rien que de pauvres diables que la colère mènera tout droit vers la police ou la camisole chimique.

PS: Si vous en repérez un parmi vos amis, éloignez vous au plus vite. Si cette personne est votre enfant, faites vous aider par un psychanalyste, s'il est votre parent, n'hésitez plus à en parler au bureau des affaires familiales le plus proche de votre domicile.

Merci a tous de nous avoir permis de prendre votre monde en main, durant ces cinq dernières générations. En retour, nous garderons toujours un œil sur vous!

Voir les commentaires

L’Argent, le crédit, l’usure, la dette et l’oubli… Des raisons pour lesquelles on invoque le N.O.M

29 Mai 2017, 00:01am

Publié par Persone

La déconnade au point 0.666 (humour)
La déconnade au point 0.666 (humour)

La déconnade au point 0.666 (humour)

L’argent est un outil qui permet de fixer une correspondance entre la valeur des biens et des services échangés.

Mais, contrairement au troc, c’est aussi un mécanisme qui dope les échanges et représente un moteur de croissance indépendant des besoins réels et des ressources.

Il est donc un bon outil tant que l’offre s’adapte aux besoins de la société et que la société reste en symbiose avec son environnement et l’épanouissement du jardin intérieur (l’esprit et le corps) de l’individu. 

En revanche, lorsque l’offre fait son premier pari de spéculer sur la demande en oubliant le besoin, l’argent se met au service de l’orgueil et nourrit le plus grand complexe du patriarche: la raison abstraite de l’impérialisme! C’est ici que les forêts brûlent et que les Hommes commencent à accepter leur esclavagisme au nom DU progrès, qui n’est en réalité qu’une piètre façon de progresser, parmi tant d’autres! Ainsi les choix faits par les occidentaux, les africains, les hébreux et les arabes, aux temps de l’Egypte ancienne, pèsent encore sur nos épaules aujourd’hui. Compte tenu de l’âge de l’Homo-sapiens, comparé au rythme des grandes mutations biologiques, l’humanité semble bien jeune. A l’aube de la folie des grandeurs, l’Antiquité, nous sommes apparemment entrés dans une adolescence torturée dont nous n’arrivons pas à nous extirper.   

Autrement dit, l’argent crée le Marché et le Marché, indépendant des ressources et des besoins, est un ensemble chaotique composé d’une multitude de marchés, certains en synergie, la plupart en concurrence. Sans contrôle systémique et éthique, cette mécanique fonctionne sur la croissance continue et fonctionne exactement comme un cancer, qui atteint tous les organes de la société.

L’émission d’argent doit donc se faire en fonction des besoins réels de l’organisme commun jusqu’à ce que les besoins arrivent à la limite des ressources ou à la clôture du voisin! Pourquoi dépassaient-t-on déjà l’une ou l’autre de ces limites dès l’Antiquité, malgré l’espace et les ressources dont nous disposions?

  • Premièrement le motif du profit et l’inégalité de la redistribution de l’argent! L’exploitation des uns par les autres et la sophistication des moyens de compensation poussent les classes pauvres à se reproduire quel que soit le prix à payer pour leurs enfants.  Nous pouvons ironiser intelligemment en admettant, par exemple, que de nombreux mâles dominés nourrissent, de père en fils, le complexe de l’aura du riche ou du puissant sur les jolies pouliches ! Ces innombrables mâles sont souvent dans le déni de leur soumission, mais soulagent allègrement leur amertume entre les cuisses de leurs femmes ou de celles des autres ! C’est un fait et aussi la plus vilaine tumeur de l’humanité ! Un fait que l’instrumentalisation politique du féminisme et la grande fête du consumérisme nous font oublier en lissant la situation, de façon à ce que la question de la guerre des sexes devienne une banalité (une technique vieille comme la civilisation). Chez les riches, le soulagement hormonal est aussi de mise, mais d’autres motivations sont en jeu : certains pensent à pérenniser le patrimoine avec force de relève, certains comptabilisent combien de riches sont nécessaires pour gouverner les pauvres en pleine expansion, certains sont attachés à la lignée ou d’autres (plus contemporains) jouissent de leur fortune pour mettre leurs pouponnières en concurrence…  En bref, le moteur du profit et les inégalités débridées provoquent un besoin de création de masse monétaire, indépendamment des besoins réels et des ressources.  Ils sont un premier tremplin vers un mauvais libéralisme, un mauvais capitalisme et une incontrôlable politique de marché, totalement consumériste.

 

  • Deuxièmement l’enrichissement rapide des castes dominantes grâce à l’impérialisme, tout comme l’émission incontrôlée d’argent dans la société provoque une croissance toujours plus dévorante et des investissements non mesurés y compris chez les commerçants, puis une nouvelle pénurie de matières premières, ceci entrainant à terme une inflation maladive. Notons aussi que les producteurs et les commerçants n’attendent pas forcément cette pénurie pour provoquer des inflations : lorsque l’argent coule à flots et que les gens achètent, ils augmentent souvent leur prix par simple volonté de gros profits. Aucun de ces facteurs n’a jamais été contrôlé correctement !!! Nous croyons à tort que la rigueur des monarchies successives et le corporatisme était une barrière morale à ce genre de liberté financière : à l’époque, les bonnes affaires participaient aux quatre volontés de conquête et de gloire des seigneurs et, lorsque les activités devenaient financièrement immorales, nous avions pour habitude de les confier au peuple que nous considérions comme déicide : les juifs. Lorsque la crise revenait, nous les taxions audelà du taux d’imposition commun et lorsqu’elle mordait trop fort, nous avions déjà un bouc émissaire tout désigné, que nous tabassions en règle avant de le congédier en récupérant notre mise au passage !!! Rien n’a changé, nous avons juste oublié, avec le consentement morbide des responsables et garants de notre éducation. A une différence près, aujourd’hui, le bouc émissaire est un actionnaire majoritaire de l’objet de pouvoir.

 

  • Et enfin, l’usure ! Vendre des crédits incite à valider n’importe quel projet, tant que les lois assureront le remboursement de l’emprunt ! Ce qui explique que même lorsque les marchés sont saturés, la chasse aux emprunteurs reste ouverte, incitant les entrepreneurs à baisser la qualité des produits et à exploiter les salariés dans les limites de la légalité. Depuis John Law un autre phénomène vient s’ajouter à ce premier détail sur les méfaits de l’usure : L’apparition des courtiers en bourse et des hommes d’affaires ! Ici, la banque c’est vous ! Vous prêtez de l’argent en étant fière d’être actionnaire et attendez vos dividendes avec impatience, mais si le marché s’écroule ou que la compagnie a trop flambé, aucune loi ne vous protège, contrairement à une vraie banque. Un sport réservé aux riches donc ! Mais lorsque les compagnies s’écroulent ou se rachètent les unes les autres, chez les pauvres, c’est la mort ! La conséquence la plus morbide de l’usure et de l’actionnariat est le caractère exponentiel qu’il confère à la croissance, le débridage total du Marché et le nonretour imposé par la dette ! Je rappelle à mes lecteurs que ce qui a amélioré le sort de l’homme, c’est la connaissance de lui, des autres et de son environnement, l’échange gratuit de nouvelles connaissances, l’éducation et l’hygiène ! Pas la consommation, ni la sophistication. Le rôle de prêteur d’argent est lié à la politique, ils sont tous deux des outils logistiques qui se corrompent l’un l’autre en fonctionnant séparément. Aujourd’hui, le paradoxe est tel que les banques centrales sont privatisées, que le contrôle de la monnaie échappe aux états et que la dette globale a été émise à partir de rien ! Juste du vent, une simple écriture ratifiée avec promesse de remboursement du principal, de l’intérêt et de l’assurance, alors que l’argent n’existe pas. C’est ici qu’il convient d’aborder la notion d’intérêt : L’intérêt est un pourcentage de votre principal restant à payer, vous le versez chaque année sur 10 ou 20 ans. Les crédits les plus attractifs sont ceux de l’immobilier : ne présentant aucun risque pour la banque, ils sont souvent à des taux très faibles en période de crise. Malgré tout, vous aurez souvent remboursé une fois et demie votre emprunt à la fin de la période… L’immobilier est avant tout une affaire juteuse !  Et j’insiste sur le fait que l’argent que l’on vous prête n’est pas celui que tout le monde épargne à la banque, il est créé de toutes pièces et disparaîtra dès que vous aurez fini de tout rembourser ! Cela motive le fait de développer des crédits faciles (immobilier ou crédit a la consommation), parce que les gens sont absolument contraints de rembourser, mais aussi le fait de limiter les crédits à risque représenté par l’esprit novateur, et le droit des peuples à disposer de leur véritable génie !!! Autrement dit, cela pousse la science vers le commercial au détriment de la vie qu’elle appréhende de plus en plus vulgairement.

Quelles sont les conséquences aujourd’hui ?

L’Argent, le crédit, l’usure, la dette et l’oubli… Des raisons pour lesquelles on invoque le N.O.M
L’Argent, le crédit, l’usure, la dette et l’oubli… Des raisons pour lesquelles on invoque le N.O.M

Les états et les familles sont endettés jusqu’au cou et pour rembourser ne serait-ce que les intérêts, de nouveaux crédits doivent impérativement être signés et les hommes doivent impérativement accepter l’austérité. (Dans l’antiquité cela signifiait la guerre et le besoin de richesses rapides et d’esclaves).

L’orgueil de l’Homme, la liberté du Marché et le choix de persévérer dans un système financier spéculatif nous ont menés à la ruine jusqu’à ce que nous soyons prêts à accepter, par défaut, un Nouvel Ordre Mondial qui n’a rien de la solution universelle dont on pourrait rêver !!!

Jadis, les chiffres et l’esprit spéculatif ont permis aux hommes et aux femmes et plus globalement aux dominés et aux dominant de compenser leur altérité réciproque dans une puérile hypocrisie, encore excusable. Mais l’Homme, le patriarche a persévéré en ignorant ce qui deviendrait bien vite un complexe freudien. Sans l’instrumentalisation de la psychanalyse, peut-être le progrès contemporain aurait-il pu nous libérer des traumas d’une mauvaise enfance et de cette crise d’adolescence persistante ! Mais la psychanalyse, dans son échec de science compartimentée, comme les autres, n’aura servi qu’à nous étudier pour que l’offre puisse enfin conditionner totalement notre demande ! C’est ici que s’arrête la responsabilité de la banque, du créateur de monnaie, du libéralisme, du capitalisme ou du socialisme…  Comment en est-on arrivé là ? Quels intérêts se cachent derrière ce crime, commis avec de simples outils ? Je ne reviendrais pas sur le viol originel et le sacrifice de l’enfant, mais sur l’Egypte ! La grande hypocrisie fratricide du bassin méditerranéen a commencé ici ! Au menu des chiffres, le pouvoir et des mensonges entre occidentaux, arabes, juifs et africains.

Vous n’imaginiez pas les affaires vaginales, l’histoire et la religion intervenir dans vos problèmes bancaires ou dans votre galère quotidienne ultra moderne ? Détrompez-vous !!!   

Derrière l’apparente guerre économique, se cachent encore nos plus vieilles rancunes.

Sans un changement de paradigme, sans un retour sur les vieux mensonges, sans la chute de l’hypocrisie, sans le vrai pardon… Nous resterons des moutons tondus à longueur d’année, subissant les chroniques d’une mort annoncée !  

Et ce choix est en chacun de nous, tant qu’il nous reste un tant soit peu d’esprit et de mémoire… Une bonne dose de repentir ne serait pas superflue, ne serait-ce que pour mériter ce pardon gratuit qu’offre les yeux d’un enfant.

 

Je répète l’introduction de mon article :

L’argent est un outil qui permet de fixer une correspondance entre la valeur des biens et des services échangés.

Mais, contrairement au troc, c’est aussi un mécanisme qui dope les échanges et représente un moteur de croissance indépendant des besoins réels et des ressources.

Il est donc un bon outil tant que l’offre s’adapte aux besoins  de la société et que la société reste en symbiose avec son environnement et l’épanouissement du jardin intérieur de l’individu. 

Autrement dit, les peuples et donc l’individu a gagné sa souveraineté par la révolution, au moment même où il l’a fourvoyé par sa soumission totale au système spéculatif.

L’Argent, le crédit, l’usure, la dette et l’oubli… Des raisons pour lesquelles on invoque le N.O.M

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>