Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Persone

Articles avec #coups de gueule

LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS II

26 Juin 2017, 21:52pm

Publié par Persone

LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS II

J'avoue que les vaches que nous sommes consomment l'intox et la désintox sans faire la moindre différence entre les deux, mais enfin tout de même! Sommes nous devenus aussi cons? Si oui, se servir de cette ignorance est un véritable crime contre l'humanité!

Je précise une chose: La majorité des perturbateurs endocriniens issus de la chimie lourde et médicamenteuse ne peuvent être totalement filtrés ou détruits par la technologie d'assainissement de l'eau! C'est un fait.
 

LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS II

Je n'insiste pas sur la problématique de la chimie agricole, mais sur la pilule! Cette pilule dont on dépend précisément parce qu'elle est un perturbateur endocrinien. Non contents d'intoxiquer nos femmes pour pouvoir se soulager de notre vie quotidienne sans avoir à élever une équipe de foot et de groupies, nous poussons la culture de l'absurde jusqu'à ses limites: Une grande campagne contre les PE, sans mot dire sur la pilule, et une autre, vantant les mérites de nos responsables de l'assainissement de l'eau et nous incitant à la boire sans modération! Aime taville.com... Be stupid and think positive!

Le problème? Où un bon million de parisiennes pissent-elles les résidus chimiques de leurs pilules? Et je ne parle pas de celles qui vivent en amont!!!

Paris je boirai toujours de ton eau!

Faut-il que l'on soit cons! Et je ne parle pas des résidus chlorés, ni de la technologie d'assainissement par l'aluminium, c'est une autre histoire... cancéreuse celle-ci!

La californication productiviste avec 10 ans de retard! Quel prestige!!!
La californication productiviste avec 10 ans de retard! Quel prestige!!!

La californication productiviste avec 10 ans de retard! Quel prestige!!!

Faut-il que l'on soit cons.

Une nouvelle campagne de "pub" positiviste envahit les artères qui nous mènent du dodo au boulot et du boulot au dodo: elle affiche un de nos supers paysans du nouvel âge en train d'admirer un végétal dont la culture intensive lui permet de nourrir sa famille, le "pauvre" type faisant mine de vouloir préserver ce qui est naturel!!! Mais ce n'est pas tout, le slogan dit: préserver l'eau est dans notre culture!

Je vomis d'abord, je m'explique ensuite:

Premièrement, préserver un acquis naturel n'est pas un ingrédient culturel! Cette confusion sémantique volontairement médiatisée par nos braves responsables ne risque pas d'arranger nos problèmes de confusionnisme, en revanche, il participe grandement au nivellement par le bas d'une société que l'on souhaiterait la plus docile possible!

Deuxièmement, si tu ressens le besoin de montrer que préserver l'eau est dans ta culture, c'est immanquablement que tu n'admets pas que c'est ta culture qui a pollué l'eau!

Chers lecteurs, notre inconscience, notre hypocrisie et le commerce et le clientélisme qui en découlent sont en train de fabriquer de jolis petits cercueils à tarif abordable pour les prochaines générations!

Par pitié (et je n'aime pas le terme!) pour nos enfants et pour ce qu'il nous reste de dignité, comprenons que l'échappatoire à notre suicide collectif n'est pas dans la technologie ou le progrès, mais dans la conscience de ceux qui les inventent, les proposent et les consomment! Or, ce genre de campagnes ou de pubs absurdes fourvoient précisément notre conscience, à une échelle collective. C'est un crime! Des pires qui soit!

Commentez, parlez, résistez, faites tourner cet article... comme bon vous semblera, mais n'acceptez plus que l'on fasse de vous les bourreaux inconscients de vos enfants!

Vous buvez de l'eau en bouteille! Bien, hormis le problème de la bouteille en plastique! Mais vos enfants, que boivent-ils à l'école? Tous les jours! Votre fille de 6 ans a du poil aux pattes? Votre p'tit mec a un sexe démesuré? Ou ridicule? Think positive!

Think positive!

LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS II
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS II

Voir les commentaires

... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...

25 Juin 2017, 19:52pm

Publié par Persone

... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...
... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...
... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...
... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...
... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...
... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...
... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...
... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...
... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...
... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...
... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...
... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...
... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...
... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...
... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...
... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...
... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...
... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...
... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...
... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...
... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...
... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...
... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...
... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...
... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...
... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...
... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...
... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...
... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...
... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...
... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...
... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...
... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...
... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...
... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...

Chaque trauma, chaque blessure, chaque rancune que l’on a planqués sous les tapis ou laissés pour compte dans les coulisses de l’Histoire sont pourtant les ingrédients indispensables pour cuisiner enfin le juste pardon et nous désintoxiquer de ces catharsis prêtes à consommer, avec lesquelles l’industrie de la paix nous gave et nous endort jusqu’à ce que mort s’en suive ! Ce pardon, c’est la seule alternative à la compensation consumériste et à l’esprit de compétition avec lesquels l’Homme se drogue pour oublier ses responsabilités et sa douleur de vivre.   

Chaque trauma, chaque blessure, chaque rancune… Nous avons ici un fil d’Ariane, mais la vérité, la sincérité et le repentir sont des mots qui n’ont plus court ! C’est un fil rouge, sale, puant, parfois invisible, froid ou brulant ! Un sac de nœuds qui agace, dont on ne veut plus parler, imaginant que Moïse, Jésus, Muhammad, Siddhârta, Roosevelt, Staline, Mao et Hitler ont déjà tout dit et tout fait, imaginant comme des cons, que nous avons déjà tout lu, tout bu et tout subi. Les rouges et les roses bonbons ne veulent plus de l’opium de la religion, les noirs et blancs ne veulent plus de la philosophie, les bigots ont peur que la science anéantisse leur croyance, les autorités religieuses craignent que des mensonges soient dévoilés, les fidèles de la main invisible ne veulent plus d’idéologies, les futuristes n’envisagent même plus de retrouver les liens avec la nature, si cela doit les séparer de l’objet de leur confort (…) et TOUS, m’est avis, seraient très hermétiques a une bonne séance de psychanalyse de groupe ! Tous les partisans se déchirent et se rejettent la faute, les autres ne croient plus en rien ! De Hobbes et Voltaire au nihilisme actuel il n’y avait qu’un pas : l’homme est un loup pour l’homme,  les échanges, le fric et le progrès nous rendront meilleurs… Et le pas suivant : l’humanité c’est de la merde destinée à redevenir de la merde après avoir répandu toute sa merde, nique la vie avant qu’elle te nique (pour la version hard) !  La substantifique moelle n’est qu’une illusion issue d’un hasard ! L’humanité est ainsi, tout comme le soleil envahira un jour la terre ! Laisse couler, tout cela n’a pas le moindre sens, éclate-toi ou attends la mort si bon te semble (pour la version soft) !

Les traumas, les blessures, les rancunes, donc, sous le tapis ! En revanche, tous les OBJETS les plus anciens, sont précieusement conservés et admirés dans des musées ! Chatouille ton ego en visitant http://la gloire de nos anciens.com !

Les autorités lancent des appels « vos enfants deviennent des nihilistes, nous baissons les tarifs des musées !»

« Les brûlures de l’histoire il faut les oublier, cela ne sert plus à rien de les ressortir du tiroir ! » - Une pensée discrète, mais communément admise dans un monde qui veut aller de l’avant. Voilà qui n’empêche pas monsieur Toulmonde de photographier sa pyramide en Egypte ou son bunker à Verdun !

Pour finir sur une lueur d’espoir : la surabondance de clichés souvenir dans un système en proie au nihilisme est suffisamment paradoxal pour indiquer que même la créature la plus sophistiquée cherche inconsciemment ce qu’elle a perdu. Voilà qui est bon signe.  

A propos des rêves :

Les innombrables addictions avec lesquelles nous nous pacifions fonctionnent comme de nombreuses substances. La drogue soulage, mais elle brise les rêves ! Heureusement il nous reste un peu de volonté et de raison (?) et la psychanalyse (!) encore faut-il maîtriser l’outil et ne pas le retourner contre nous-mêmes ! Certains se divisent et d’autres spéculent !

A propos de la réalité :

La complexité de l’entropie des évènements, largement augmentée par notre hypocrisie, par notre déni et par notre refus d’affronter le divan collectif, est telle que les révolutionnaires deviennent des professionnels de la révolution permanente dont les casernes sont hermétiques aux réalités de la nouvelle indigence qui ronge l’humanité ! Je cite la stratégie du choc et de la croissance permanente pour l’establishment libéral et ses vaches, je cite l’attente de la bonne opportunité pour les cols rouges, bruns ou bleus dont certains ne dépassent leurs griefs que pour s’unir contre l’ennemi commun. Le déni de nos mensonges plurimillénaires et la pression dans la bouilloire sont tels que certains maîtres à penser propagent l’idée que c’est la paix en elle-même, qui pousse l’Homme vers l’oisiveté, la dégénérescence et la corruption. Et les médias de relayer ! Les viandards et les amateurs de tauromachie sont de retour semble – il. Inquiétude. 

Une lueur d’espoir disais-je…

Lorsqu’on prend enfin rendez-vous avec nous-même, il arrive que l’on rencontre l’orgueil et qu’on accomplisse le pardon. C’est ici que l’on retrouve les cailloux que l’on a semés depuis que nous nous sommes perdus ! En chemin, nous guérissons au fur et à mesure que nous rencontrons les fruits qui nous rendent nos rêves.

Note:

A propos des images choisies, n'allez pas imaginer que je compare l'Islam à Sauron! Dans le seigneur des anneaux, Tolkien nous indique que Sauron n'est personne, ni un peuple, ni un individu! Il est l'Orgueil qui cherche à s'incarner pour régner. Tolkien indique qu'à la période de Bilbo le Hobbit, l'Orgueil était en Angmar (l'Allemagne), avant que Galadriel ne le repousse vers l'est, vers la région ou jadis s'était déjà joué le sort des peuples des terres du milieu (la Judée). Le contrôle de la méditerranée a toujours été l'enjeu et l'objet fourvoyé de la rencontre entre l'Ouest et l'Est! Sauron n'est Personne, mais l'œil avide de Hommes s'est installé de nouveau là où les enjeux se font: entre Israël et les territoires Arabes, en des temps où un Nouvel Ordre Mondial (NOM) cherche à s'incarner, en des temps où le communisme moribond se dilue et coule lentement vers les torrents du nationalisme... Le mont du destin pourrait être la colline de Jérusalem et Barad-dûr et ses Orques: la violence des intégristes (côté arabe et côté juif colonisateur), ceux que l'hypocrisie du monde a enragé pour de bon et ceux que la CIA (entre autre) a formés et instrumentalisés jusqu'au dérapage. A méditer tranquillement! Et tout ça pour dire: Barad-dûr ne représente pas l'Islam!!!

... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...
... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...
... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...
... OUBLIETTE... Hypocrisie, guerre... OUBLIETTE...

Voir les commentaires

LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS

19 Juin 2017, 13:53pm

Publié par Persone

LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS

 

Françaises, français, nos lois nous protègent, nos lumières brillent encore !

Ma fille de 5 ans a des poils aux pattes, celle de 14, qui a des nichons comme des pommes, veut porter des strings et la pilosité de notre grand se développe plus vite que son sexe !

Je ne bois plus l’eau du robinet et je PO SI TIVE !

Quelle époque !

Pour les jouets des tout petits on interdit les DINP, DNOP et DIDP, pour ceux des plus grands on supprime les DEHP, DBP et BBP. Vous rendez-vous compte de ce que cela veut dire ? Nous utilisions 3 PE dans les jouets pour bébés et 3 autres dans ceux pour la tranche d’âge supérieure ! Et entre autres choses je présume ! Il faut dire qu’il y a de quoi faire ! La pétrochimie nous offre des combinaisons multiples ! Rien que pour les pesticides, elle offre à l’union européenne un panel de 350 substances actives dont 30 sont des perturbateurs endocriniens que l’on retrouve dans notre nourriture. 

Les PE, vous les retrouvez aussi dans vos bouilloires et la quasi-totalité de votre électro-ménager, dans vos meubles mélaminés, dans les vernis et peintures, dans vos canapés et dans les nouveaux tissus hydrofuges…

Et celui dont personne n’ose parler… Celle sur laquelle les têtes de gland, les trous de cul et leur tas de crotte repose : La pilule ! The pilule ! (j’emploie volontairement ce vocable pour que ceux ne m’ayant jamais lu n’imagine pas que je sois un puritain ou un adepte de la liturgie religieuse !!!) La pilule donc… et tous ces PE avalés et rejetés quotidiennement dans l’eau par des millions de femmes, ces PE qui empoisonnent terre et rivières jusqu’à la mer, ou traversent les filtres des stations d’épuration pour se retrouver dans l’eau du robinet ! (Imaginez le type content de sa nouvelle filtreuse en plastique qui lui permet de faire des économies en buvant de l’eau du robinet… en toute sécurité. Elle est pas belle la vie !)

Ah, la pilule ! Tout un mode de vie ! Que dis-je, un art (!) de vivre. Une Sainte et si petite chose, fabriquée par l’homme, pour le plaisir de l’homme et pour la paix de la femme !

La Sacro-Sainte pilule.

LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS

Mais n’ayez crainte, les francs-tireurs et autres éjaculators en puissance : le sujet restera tabou encore longtemps, ne serait-ce que (compte tenu de notre mode de vie et de notre dégénérescence) pour éviter une catastrophe démographique ! Pour l’heure, les industriels et les financiers qui tiennent en laisse nos gouvernements ont décidé que la notion de perturbateur endocrinien vient à peine d’être définie (les blagueurs !), qu’elle stipule que ces molécules sont susceptibles de modifier le système hormonale de l’humain et donc que les tests positifs sur les animaux ne sont pas acceptables ! Bref nous allons attendre longtemps avant que cet empoisonnement massif cesse.

LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS

Le fou n’est pas celui qui s’expose au danger, mais celui qui l’engendre et l’augmente en imaginant le fuir !

Cessons donc, comme les poules d’ignorer la lame qui nous égorgera un jour ! Cessons d’utiliser stupidement la puissance du positivisme collectif, qui est devenu un instrument politique depuis les années 70 et donc une arme (psychologique malgré son absence de logique) ! Une arme lourde qui ne fait pas la distinction entre un communiste, un fasciste, un intégriste, un nationaliste, un anarchiste (…) ou un homme, simplement indigné, qui aurait le malheur de tout remettre en cause ! Mais il y a plus vicieux encore, les rares hommes et femmes essayant encore de guérir cette humanité ne se contentent plus de porter sur leurs épaules le sac rempli de l’indifférence de leurs semblables, aujourd’hui, si leur discours n’est pas jugé positif, chaque citoyen est invité à leur tourner le dos, pour appliquer la peine de solitude. Les penseurs, les compliqués, les pas rapides, les torturés… On en a marre !

Du coup, la fraternité est morte, enfin. Il faut dire qu’elle agonisait depuis longtemps.

« Vous êtes pragmatique ? Bien! Mais vous réfléchissez trop, arrêtez votre baratin et lâchez prise ! En positivant, vous suivrez enfin le mouvement ! Vous êtes spirituel ? Bien, très bien ! C’est que vous êtes connecté, mais arrêtez avec vos connaissances, lâchez prise ! Vous connaissez, nous savons. Laissez-vous guider… » - Le Positivisme et la religion du New-Age sont des remèdes aux syndromes de la résilience, de la résistance et de la libre pensée.

La majorité d’entre nous a fini vautrée, soulée ou inconsciemment noyée dans la sérendipité d’un système opportuniste, en imaginant dompter la nature et tromper la mort, en déniant l’évidence d’un empoisonnement de leur environnement ! C’est un fait. Le positivisme avant la compréhension, la reconnaissance, le pardon et le repentir… C’est la charrue avant les bœufs ! Cela nous mènera bientôt à la sous-humanité (tous malades, soumis et dégénérés) ou à la guerre ! Même dans le second cas, certains en profiterons de nouveau pour se faire du fric et guider les survivants vers une nouvelle ère !

Une infinité d’autres mondes eut été possible. Cela l’est encore !

Mais réveillons-nous !

Nos réveils, nos montres, notre journal, notre télé, nos portables et tous nos tactiles nous endorment pour le compte de celui qui nous exploitent : le Saint Orgueil ! Pour ne pas citer ces trop nombreux actionnaires !

LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS
LES PETITS POLISSONS ENDOCRINIENS

Voir les commentaires

MON BARBEUK, TON BARBEUK, SON BARBEUK... Et tout le monde trinque!

31 Mai 2017, 11:12am

Publié par Persone

MON BARBEUK, TON BARBEUK, SON BARBEUK... Et tout le monde trinque!
MON BARBEUK, TON BARBEUK, SON BARBEUK... Et tout le monde trinque!
MON BARBEUK, TON BARBEUK, SON BARBEUK... Et tout le monde trinque!

LE BARBEUK!

On le sort dès les premiers rayons de soleil, le charbon fume, les résistances consomment, les invités aussi. Il est l'atout de toutes nos sauteries lorsque viennent les chaleurs, la star apéritive d'une humanité en goguette, tout le monde trinque... Les animaux aussi.

Il y a 50 ans à peine, le barbecue faisait déjà des ravages et témoignait des carnivores consuméristes que nous sommes, mais il n'était qu'un simple réflexe, en réaction aux stimuli provoqués par la saison chaude. Socialement il était essentiellement un moyen simple de célébrer une année de labeur, entre amis ou en famille, parfois pour retisser les liens. Aujourd'hui il est un sujet de discussion répandu, sa version électrique a séduit de nombreux balcons à tous les étages de l'édifice humain, il est une star omniprésente sur les tunnels publicitaires que sont devenues les artères de nos cités, un mode de vie saisonnier permettant d'affirmer son rang social ou de souder l'esprit d'entreprise, un moyen encore accessible de se faire plaisir avec le sucre de la cuisson, l'odeur de la viande grillée et l'ivresse sympathique des premiers apéros de l'été, tout le monde trinque, les animaux aussi.

Le barbeuk c'est 800 000 grills vendus chaque année (100 millions d'euros de marchandises au prix consommateur, 60 millions de plus qu'il y a une dizaine d'année). Le détenteur d'un Weber (made in USA) est un homme comblé qui dépense entre 100 et 300 € pour être le roi de la fête. Les barbecues n'ont pas de programme de fin comme les imprimantes, les ampoules, les écrans etc..., mais les modèles changent, les consommateurs sont exigeants et les résistances des modèles électriques deviennent électroniques pour mieux les satisfaire... 

Le barbeuk c'est souvent de la viande de supermarché vendue dans les barquettes prévues à cet effet sur lesquelles ont misé tous les initiés de la chaîne. Le barbeuk c'est du bœuf, du porc, du poulet, de l'agneau qui fument pour votre plaisir, tandis qu'en France 4 320 tonnes de viande (bovine uniquement) est consommée par jour. Ceci représente environ 50 grammes de bœuf par jour par habitant. Toutes viandes confondues, la consommation moyenne de viande par semaine et par habitant est de 1,5 kilos, les nutritionnistes recommandant un maximum de 500 grammes. Produire 1 kg de viande nécessite de polluer 332 m² de terre et entraîne une perte de 15 000 litres d'eau.

Je ne tiens pas ici à prôner l'austérité, qui s'imposera d'elle même si nous allons trop loin. Prenons simplement conscience de chacun de nos actes et de leur ampleur collective. Comme chaque année, des lois seront votées durant notre absence festive... Union nationale, accords transatlantiques et Nouvel Ordre Mondial ???... Le monde de la matière et de l'esprit change aujourd'hui beaucoup plus vite qu'on ne l'imagine, tournons nous vers le positif, mais n'ignorons plus le négatif !

Faisons griller des légumes et des patates et trinquons enfin à la terre et à la seule union qui soit au monde, celle qui nous donne la force de rompre l'hypocrisie et la chaine qui nous lie aux cadavres de notre passé. 

MON BARBEUK, TON BARBEUK, SON BARBEUK... Et tout le monde trinque!
MON BARBEUK, TON BARBEUK, SON BARBEUK... Et tout le monde trinque!
MON BARBEUK, TON BARBEUK, SON BARBEUK... Et tout le monde trinque!
MON BARBEUK, TON BARBEUK, SON BARBEUK... Et tout le monde trinque!
MON BARBEUK, TON BARBEUK, SON BARBEUK... Et tout le monde trinque!
MON BARBEUK, TON BARBEUK, SON BARBEUK... Et tout le monde trinque!
MON BARBEUK, TON BARBEUK, SON BARBEUK... Et tout le monde trinque!

Voir les commentaires

Tous en marche vers le New Age ! Dîtes oui au N.O.M !!!

29 Mai 2017, 12:30pm

Publié par Persone

Pour un Nouvel Ordre Mondial

 

ORDRE N° 1:

La vie est bêêêêêêlle!

Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?
Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?
Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?
Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?
Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?
Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?
Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?
Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?
Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?
Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?
Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?
Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?
Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?
Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?
Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?
Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?
Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?
Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?
Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?

Hormis le loup, un seul animal ici n'est pas un mouton... Lequel ?

Sauf pour tous ceux qui osent prétendre le contraire!

Tous en marche vers le New Age ! Dîtes oui au N.O.M !!!

Avis aux citoyens D'ELLE EST PAS BELLE LA VIE (?) :

Ne lâchez rien à tous ces pessimistes qui rabaissent les braves gens que vous êtes, sans vous ils ne sont rien ! Rien que de malheureux insoumis totalement isolés que la dépression achèvera sous peu. Rien que de pauvres diables que la colère mènera tout droit vers la police ou la camisole chimique.

PS: Si vous en repérez un parmi vos amis, éloignez vous au plus vite. Si cette personne est votre enfant, faites vous aider par un psychanalyste, s'il est votre parent, n'hésitez plus à en parler au bureau des affaires familiales le plus proche de votre domicile.

Merci a tous de nous avoir permis de prendre votre monde en main, durant ces cinq dernières générations. En retour, nous garderons toujours un œil sur vous!

Voir les commentaires

Le NOM des imbéciles

8 Mai 2017, 18:57pm

Publié par Persone

Le NOM des imbéciles

Au royaume de l’orgueil et des imbéciles, la démocratie, qui n’a jamais vu le jour, n’est que la dictature maligne des opportunistes.

Les américains eux-mêmes l’ont compris, leur système est en échec, le matérialisme et le libéralisme triomphant n’a été qu’un leurre au bout d’un hameçon ! Les libéraux (les mieux lotis ?), comme les ouvriers ou ceux qui pataugent en bas se font tous dévorer par l’oligarchie des pêcheurs de gros ! La cerise sur le gâteau, le pain bénit : l’instrumentalisation des épouvantails du totalitarisme : le fascisme noir et le soviétisme rouge. Et enfin la touche finale, fatale devrais-je dire : l’instrumentalisation de notre ignorance, de nos peurs et de nos souffrances pour l’avènement d’une nouvelle religion ultra-pacifique, mais faite pour annihiler les notions de réflexion pragmatique, de raison propre, de dualité et de libre arbitre : le New-Age ! Le grand allié du N.O.M !!!

Si les nationalistes et les mécontents du monde entier venaient à s’allier contre l’establishment des pêcheurs et leur empirisme politique (ce qu’ils commencent à faire en se promettant hypocritement de mettre leurs griefs de côté), nous aurons le retour du fascisme ou de la guerre d’ici quelques années. Une guerre si violente que cela fera encore le jeu des oligarques que nous supplierons à genoux de rétablir le N.O.M, la fête du slip et le positivisme du New-Age !!!

« Le grand sera ingénieur » clamaient fièrement nos parents dans les années 80… « Mais le p’tit, le dernier, c’est une horreur on ne voit pas QUOI EN FAIRE » !!! Aujourd'hui la fac, libéralisée, distribue des diplômes à des cyber-ados conditionnés à la consommation et à l'individualisme, qui ne savent même plus écrire ou s'exprimer correctement...

Au royaume des imbéciles orgueilleux, la démagogie est reine ! La démocratie et le fascisme... un couple de chien de garde ! Celui qui lèche et celui qui mord.

Chers lecteurs, il y a une vingtaine d’années, lorsque j’ai conscientisé tous ces rouages qui tournent en coulisse, mon passé m’est revenu clairement : me revoyant faire le fanfaron entre 13 et 18, je me suis senti horriblement con ! Un ami honnête m’a dit il y a peu : C’est l’effet que tes écris me font, je me sens con ! Des fois ça m’énerve et je comprendrais presque ceux qui t’en mettent plein la tronche dans ton dos !

Mon cœur a vacillé « Je dois vraiment être un emmerdeur ! » - Voilà qui me suit depuis trop longtemps ! J’ai souri du mieux que j’ai pu et répondu un principe que j’applique toujours à moi-même : c'est déjà un bon début! C'est quand on ose enfin s'avouer con que l'on commence à devenir ou redevenir conscient!

Se sentir con est un premier signe d'intelligence! N’en déplaise à l’orgueil.

Voir les commentaires

Cop 21, Attentats Paris 2015, Euro 2016... 14 juillet 2016... Et vive la fête du slip!

14 Juillet 2016, 19:58pm

Publié par Persone

Cop 21, Attentats Paris 2015, Euro 2016... 14 juillet 2016... Et vive la fête du slip!

Mesdames et Messieurs Toulmonde,

Le 14 juillet n’est pas un jour comme les autres.

C’est un jour de fête de pétards et d’artifices,

le jour du bal et du grand défilé !

 

Venez nombreux comme chaque année,

la femme derrière et l’enfant sur l’épaule !

Le grondement des chars approche déjà,

voici venue la grande parade de la poudre et de la taule…

 

Fêtons la guerre et le sang versé.

Oublions ces têtes que l’on a coupées…

Et chantons en cœur la Marseillaise.

Certains font cuir le cyclope comme un simple cochon,

et conservent l’huile pour graisser la patte aux moutons…

Festoyons dans tout l’Empire et que rugissent les canons !

 

Gloire à celui qui tient la plus grosse arme, longue vie à la République !

Fêtons notre grande liberté… Sur un paradis sacrifié !

Mais surtout n’oubliez pas de conjurer les imbéciles que nous somment devenus car la liberté d’hier, c’est le libertinage et la cage libérale d’aujourd’hui !!! Et convenez en, ces deux-là ne sont en rien votre droit le plus légitime ! Ils sont en revanche un duo d’enfer pour tous les actionnaires soucieux de s’enrichir encore et encore sur votre dos, en spéculant sur vos envies, vos excès et vos fantasmes ! Une belle politique de clientélisme, la carotte contre le fouet, un marché de la peur et de la sécurité en période de crise, et à l’international, la perversité lucrative des complexes militaro-industriels.

Mesdames, messieurs, n’oubliez pas que la meilleure façon de donner le goût du poison à un enfant revient à le mélanger à ses habitudes sans lui expliquer ce qu’il mange ! Admirez donc la taille et la couleur des chars, laissez-vous impressionner par la virilité des canons et le panache de la marche en rang d’oignons… Mais si un enfant vous demande le sens de cette procession :

Lui compterez-vous notre véritable Histoire…

Ou le prendrez-vous pour un con ? Histoire qu’il devienne comme vous…

 

Merci pour eux, merci de votre participation.

 

 

Voir les commentaires

Bouddhisme or not bouddhisme ?

12 Février 2010, 22:40pm

Publié par Persone

Chers lecteurs, en lisant mon dernier article « du Da Vinci code à la Da Vinci mode », certains me verront sûrement comme un antimaçonnique ! Détrompez-vous ! Je m’élève simplement contre la dérive de ce qu’on appelle le pouvoir, entendez là cette chose abstraite fondée sur la domination, le dogme, la hiérarchie, le conditionnement du bétail… La beigne qu’Abraham a du coller à sa femme avant de lever le couteau sur son fils, au nom d’une Parole que seules ses testicules étaient habilitées à comprendre ! La correction du chien par la main du maître administrée avec la même assurance que celle du sauvage par la main de son esclavagiste ! Bref je m’insurge contre la culture de la connerie humaine avec ou sans bonne conscience ! Pouvoir et possession, deux mots qu’on ne connait pas assez !

 

Depuis leur divorce, l’alter et l’ego s’emmerdent et nous font payer le prix!

 

Le pouvoir et la liberté ne sont que les bornes complémentaires d’une même illusion, une saloperie de mirage qui nous éloigne du bonheur, une arme de destruction massive qui nous plonge dans l’horreur, tels des morts vivants dotés d’enveloppes dont les anciens locataires auraient déménagé un sourire poli à la bouche.

 

Je me bats donc contre le fondamentalisme et toute forme d’exclusivité religieuse, contre l’utilisation du progrès à des fins spéculatives, contre le mélange de la science, du spirituel, de l’ésotérisme et du fric au profit des réseaux les plus en vogue et des sectes en tous genres, l’utilisation de la science au profit du matérialisme et au détriment de l’homme et de sa spiritualité (…) et contre le collectivisme expansif qui, ne l’oublions plus, a commencé par de vulgaires et sanglantes guerres de territoire et par l’immonde colonisation des peuples.

Une chose est sûre, c’est que je ne suis ni occidentaliste, ni progressiste, dans le sens que notre « lumineuse et grande » civilisation attribut à ce terme !

 

Et non je ne suis pas bouddhiste non plus, d’ailleurs ne me cherchez pas d’école, je n’en ai pas, je ne suis qu’un type qui respecte la mère nature, sans tomber dans la nouvelle mode du « tous beaux, tous heureux, tous responsables », ni dans la liturgie du New-Age ! Un type qui tente de se libérer de nos vieilles entraves. Inutile de se poser des questions sur Persone, mes écrits n’ont pas l’intention de lustrer ma personnalité ou de fixer une idéologie! Ils ne sont que le reflet passager de nos espérances et de toutes les conneries qu’on leur oppose, un clin d’œil à notre horloge biologique et à la mémoire de la terre.

 

A propos du bouddhisme, voilà un mouvement qui m'intéresse, peut-être un des plus abouti à mes yeux, mis à part son point commun avec beaucoup de religions : l’image et la condition de la femme ! Autre chose me consterne, les dérives du nouveau bouddhisme occidentalisé. Ce bouddhisme à la petite semaine qui rejoint la mondialisation du « New Age » et celle du hippie en costard, un mode de vie où la religion devient un objet de consommation hygiénique, un produit marketing ou une eau bénite pour les tyrans et les moutons, qui avaient tous besoin d’un petit remontant pour leur misérable ou impitoyable existence !

 

Mais il est trop tôt pour m’exprimer ici sur un tel sujet de métaphysique, à la limite du religieux…

Laissez-moi m’entrainer, je vous donne rendez-vous quelques articles plus tard pour une véritable réflexion sur le sujet de la réincarnation.

Voir les commentaires

Sexe et aventure.com

13 Décembre 2009, 00:41am

Publié par Persone

pub 001

 

 Un gros paradoxe habilement noyé dans la masse

 

D’un côté, des générations d’hommes et de femmes qui ne se connaissent pas beaucoup mieux qu’au temps où leur caractère sauvage inquiétait les rois et l’église.

Des couples enfermés dans les limites de la religion, du travail, de la famille ou de la patrie ; prisonniers entre l’amour, l’habitude et la mauvaise conscience de l’adultère ; perdus dans la culture et la contre-culture du mariage… et que l’on récompense bien-sûr, avec de petits nids personnalisés, espaces exigus aptes à être décorés, chaque année, d’un nouveau calendrier, jusqu’à ce que la mort ou la loi les sépare.

 

De l’autre, la petite bande de tyrans qui dessinent lesdites  frontières et les espaces. Une noblesse libertine et consanguine, quelques curés étrangement dépucelés, des hommes d’Etat avec un nid de maîtresses, des personnalités qui se font fouetter chez les dames de luxe et un tas de pénis d’affaires, qui vous vendent de l’amour et de la conscience en boite ou encore de quoi grossir et maigrir, avec ou sans volonté, tandis que eux s’achètent les plus jolies poupées « Barbies » du monde…

 

Allons vite nous soulager sur www.sexe aventure et dollars.com !

 


Voir les commentaires

Phallique jungle

8 Décembre 2009, 15:11pm

Publié par Persone

 

Sous le soleil de Satan, la petite maison dans la prairie n’est plus. Reste l’usine, déterminée de son alpha jusqu’à son oméga. Et le terrain, plus vague que jamais. Le progrès selon nos choix ! Ici-bas, dans la lumière d’Osiris le bien membré, le laboureur aux droits divins et butineur contrarié, nombreuses sont les jolies fleurs, s’épanouissant comme des poules prisonnières d’une peau de vache… Osiris et la revanche de Seth en jupon, César et l’enfant roi de Cléopâtre… La zemblanité contrattaque, version guerre des sexes !

Mais sous le soleil de Satan, les femmes sont des hommes comme les autres et tous les différents triment aux côtés des semblables, pour éviter d’enrichir le terreau de la fosse commune après la sanction de la banque centrale ! Oh vengeance amer ! On révolutionne, on sèche les larmes, on redistribue les cartes en trichant un peu et on repart vers les trente glorieuses en repoussant les limites de la haine. Adieux réconciliation.

 

N’est-il pas commun chez l’homme en mal de libido, d’assimiler les femmes, surtout les plus belles, à la caricature d’un animal calculateur, génétiquement attiré par la taille de votre portefeuille ?

Mais les mieux cravatés d’entre vous, messieurs, ne motivent-ils pas une certaine forme de prostitution, sans y investir, bien sûr, leur chair si virile et si précieuse ?

Outre leur penchant pour la sécurité, si ces demoiselles vous laissent l’impression de se vendre, n’est-ce pas parce que les machos que nous sommes les ont reléguées au rang d’objet durant des siècles, tout en définissant les règles de notre jeu mondial : être ou ne pas être le plus puissant et le plus riche de la jungle ?

Aussi, si ces beautés sont attirées par la largeur de vos épaules ou la sécurité de votre avenir, au moins ne se vendent-elles qu’à vous, que vous soyez riches ou pauvres ! Je ne pense pas, Messieurs, que vous puissiez en dire autant… Car pour vous sentir hommes ou simplement pour séduire ces dames (pendant que la vôtre embellit la maison et range vos chaussettes), vous n’hésitez pas à vous vendre directement à l’Enfer du pouvoir et à ses proxénètes dont la seule humanité consiste à ne pas lorgner votre sphincter !!! En d’autres termes, les supermen que vous êtes, lèchent souvent les pompes de leur N°1 (Big boss) et acceptent de se courber jusqu’aux postures les plus misérables pour satisfaire toutes les exigences de l’Esprit de l’Entreprise, que celle-ci repose sur du vent, du mensonge ou de la mort en boîte. Notre temps, notre force, notre autonomie, notre libido, notre santé, la qualité de notre environnement, mais aussi l’ensemble des ressources planétaires et donc notre dignité… Tout y passe !  Une oligarchie savamment ramifiée aux commande de ses écuries, où se bousculent les gagneurs et les besogneux, chacun son parti chacun sa religion et chacun ayant fait le sacrifice de la vie au service d’un maître absolu : Le Nous ! Le Nous qui ne sert plus personne, le Nous qui prend vie en en consumant la nôtre, avec notre accord et signature. Et vous ? corporate ? Or not ?

 

Trêve de cynisme, je rappelle que l’heure est grave ! Si les femmes deviennent vraiment comme nous, que restera-t-il à tuer et à bruler sur cette planète d’ici une trentaine d’années ? Il va falloir en cloner de la viande !  Le sexe faible (dit-on encore), comme toute population en retard de droits, ont fini par sauter à pieds joints sur l’échiquier tronqué que les hommes connaissent depuis l’antiquité. Un droit ? Peut-être. Une opportunité économique assurément ! «Parce qu’elles le valent bien ! – Elsève l’Oréal »… « Des femmes jusqu’au bout des seins, qu’on a envie d’appeler Monsieur – Sardou »… Des femmes de comptoir qu’on a envie d’appeler Raymond, des femmes de bureau pour tous les gouts, des femmes bandantes pour faire valoir (…) ou des femmes de pouvoir aspirantes au complexe le plus en vogue chez ces têtes de glands que sont leurs homologues masculins : Le grade de seigneur noir et le casque complètement craquant qui va avec, celui de Dark Vador !

 

La guerre des roses ne fait que commencer, les bourses sont attentives…

 

Ça vous fait rire ? HONTE A NOUS TOUS !

 

Enfin, en considérant que le jeu des femmes et celui des hommes entretiennent les mêmes maquereaux, n’oubliez plus, messieurs, que la prostitution n’est pas qu’une affaire de sexe.

 

 

Phallique jungle

Voir les commentaires

1 2 > >>