Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Persone

Articles avec #textes et photos

Saint-Germain-en-Laye: Château, Jardins et Musée. Photos et Historique.

10 Avril 2012, 20:18pm

Publié par Persone

Article récemment complété et modifié...

Attention, celui-ci n'est pas qu'une simple "balade historique"! Au fil de la page, vous rencontrerez une réflexion alternative à notre Histoire et quelques points de vue anarchistes (oups!) ou plutôt libertaires, si le premier terme vous fait peur!

 

article-chateau 0042Chers lecteurs, soyez les bienvenus dans le domaine national de Saint-Germain-en-Laye! Je vous propose ici une balade en images autour du « vieux château », qui abrite aujourd’hui un magnifique musée d’archéologie. L'établissement a été dirigé jusqu'en 2012 par M. Patrick Périn, une gestion dont M. Hilaire Multon a pris la relève de façon très énergique (Voir notamment les efforts en matière de communication, les nouveaux évènements dont profitent le domaine et la ville (...) et la fameuse exposition "La Grèce des origines" qui a contribué au récent record de fréquentation du musée, musée qui tend à redevenir une référence, un lieu culturel incontournable). Enfin, après cette promenade commentée, vos yeux pourront flâner au hasard des allées de ses jardins historiques de style français et anglais, dont nous devons les créations et l’entretien à M. Gilles Becquer et son équipe.

La propreté (très menacée) des lieux et la lutte contre les dégradations perpétuelles du domaine? Et bien c'est votre humble scribouillard, Persone, qui en a la charge. Seul, à mi-temps, depuis 10 ans, les mains dans vos rebuts d'hyper consommateurs, maculé parfois jusqu'au visage par les restes de votre gâchis alimentaire ou par vos déjections canines! Et surtout, pris en sandwich entre la flagrante dérive des mœurs de notre jeunesse et la faiblesse d'une République qui leur a vendu l'arme du crime et la culture de la médiocrité qui va avec! Un philosophe qui ramasse des poubelles? Merde alors, il n'y a qu'à Saint-Germain-en Laye (ou en Inde) qu'on peut voir un truc pareil! Cela vous étonne vraiment? Honte à nous tous!

Pour la documentation, je ne peux que vous proposer de visiter la fameuse librairie du château, afin d'apprécier un des nombreux ouvrages sélectionnés avec soin par une accueillante équipe affiliée à la Réunion des Musées Nationaux. Vous pouvez aussi visiter les pages officielles : link, ou lire: http://www.courrierdesyvelines.fr/2015/01/21/frequentation-le-musee-d%E2%80%99archeologie-de-saint-germain-en-laye-bat-des-records/ ou encore découvrir un article original sur : link .

 

 

 

article-chateau 2093

 

En résumé…

Le château de Saint-Germain-en-Laye, appelé aussi « Château-Vieux » par opposition au « Château-Neuf » aujourd'hui disparu, est une ancienne résidence des rois de France.

 

article-chateau 0752

 

Il fût construit vers 1124 sous Louis VI le Gros, fils de Philippe Ier. Roi des francs de 1108 à 1137 (le cinquième de la dynastie dite des capétiens directs), Louis, dit aussi « le Batailleur » fit en effet construire ce premier château fort pour imposer son autorité aux seigneurs d’île-de- France. L’édifice fut agrandi plus tard  par Saint Louis (Louis IX, roi de France de 1226 à1270, neuvième de la même dynastie) auquel nous devons la construction de la Sainte Chapelle, achevée en 1238.

 

 

 

article-chateau 0005

 

article-chateau 0750

 

 

L’Europe connaît ensuite une sombre période marquée par la guerre, la famine et les épidémies. Les coûteux échecs des croisades à Jérusalem, la traque et l’assassinat des derniers templiers, trahis par la couronne française et le Pape, le supplice et la mort symbolique de Jacques de Mollet (dernier représentant de l’ordre du temple), les fléaux de la faim et de la maladie…

 

 

 

 

 

jolijolibo 042

 

 

 

Que d’ingrédients pour alimenter chroniques et légendes populaires, déjà portées par la trame occulte du monde des chevaliers mythiques, des rapporteurs de l’Orient, des alchimistes et des sorcières. Un héritage ésotérique et philosophique que revendiqueront, trois cent ans plus tard, certaines « écoles » rosicruciennes et maçonniques, un héritage ayant voyagé jusqu’à nos jours… à la vitesse de la lumière. 

 

 

 

 

fleur 016

article-chateau 0003

 

 

 

C’est en cette sombre période que l’Europe connaît la guerre de cent ans, et c’est le 15 août 1346, lors de la chevauchée d’Edouard III d’Angleterre, que le Prince Noir (son fils) prend la ville de Saint Germain, la pille, la brûle et incendie le château, n’épargnant que la chapelle. Vingt ans plus tard, sous Charles V, il sera rebâti et transformé en forteresse par l'architecte Raymond du Temple.

 

 

 

 

 

article-chateau 2049

De 1417 à 1440, le château est occupé par les Anglais.

article-chateau 2085

 

article-chateau 1887modif

 

 

 

 

Sous François Ier, le château de Saint-Germain-en-Laye devient la résidence favorite du roi. En 1539, il confie à l'architecte Pierre Chambiges la transformation du château et sa reconstruction dans le style Renaissance tel qu'on le connaît actuellement depuis sa restauration au XIXe siècle.

 

 

 

 

 

 

article-chateau 0753Henri II, naît au château en 1519, il devient roi de France en 1547. C'est cette même année que le fameux coup de Jarnac entra dans l’histoire : aujourd’hui l’expression est devenu synonyme d’une entourloupe ou d’un coup pernicieux porté à un adversaire. Mais à l’origine, elle définit un coup d’escrime que Guy Chabot (futur baron de Jarnac) immortalisera le 10 juillet sur l’esplanade du Château, lors d’un duel contre François de Vivonne (neveu de François Ier, connu pour sa valeur militaire et sa bravoure au siège de Coni, pendant les guerres d'Italie). Sous le règne de François Ier, ce dernier avait déclaré être à l’origine d’une calomnie à l'encontre de l’épouse du baron, diffamation dont le véritable auteur était Henri II, le futur dauphin. François Ier n’ayant jamais accordé ce duel à Guy de Chabot, il dut attendre le couronnement d’Henri II pour laver son honneur, sans imaginer l’ironie cruelle de la situation.

Ahh, la sophistication humaine! Une vraie pente douce, pour un singe armé, qui se rend à l'église en costume du dimanche!

 

article-chateau 0741

 

 

 

Charles IX en 1550 ainsi que de nombreux princes naissent au château, Louis XIII s'y éteint le 14 mai 1643. Louis XIV, bien que né au Château neuf, y fut baptisé.

 

 

 

 

chateau contrasté 

 

Le château de Saint-Germain-en-Laye a été le lieu de signature de plusieurs traités et de plusieurs édits et ordonnances. Citons l’épisode de « la paix de Saint-Germain-en-Laye », qui réconcilia quelques temps les catholiques et les protestants, du moins jusqu’aux massacres de la Saint Barthélemy en 1572.

 

article-chateau 0740

 

 

 

 

Après une troisième guerre entre catholiques et protestants de 1568 à 1570 (qui voit la défaite des protestants à Jarnac, l’assassinat de leur chef, le prince de Condé, en 1569 et la nomination d’Henri de Bourbon (futur Henri IV) comme chef des protestants), le traité de paix de Saint-Germain est signé en août 1570 entre le roi Charles IX et l’amiral Gaspard de Coligny.

 

 

article-chateau 0748Le roi accorde aux protestants une liberté limitée de pratiquer leur culte dans les lieux où ils le pratiquaient auparavant ainsi que dans les faubourgs de 24 villes (2 par gouvernement). Il octroie aux protestants quatre places fortes de sûreté : La Rochelle, Cognac, Montauban et La Charité pour deux ans aux mains des protestants. À l'issue de ces deux ans, elles doivent être rendues mais le culte de la religion reformée continue d'y être autorisé. Le culte est par ailleurs interdit à Paris. L'édit appelle à la tolérance en indiquant qu'aucune différence ne peut être faite pour cause de religion.

Et pourtant! Le 24 août 1572, c'est le massacre de la Saint Barthélemy! Une simple escarmouche bien musclée, à en croire les enseignants des écoles les plus catholiques (pour ne pas dire intégristes)! Un exemple? Allons, l'institut Saint Pie X, au hasard ! ahh!

Le règne d'Henry IV (1589-1610), premier souverain de la branche dite de bourbon de la dynastie capétienne, serait bien difficile à résumer sans m'éloigner de notre "balade"! Citons essentiellement l'édit de Nantes qu'il promulgua en avril 1598 et dont la différence avec les autres accords entre catholiques et protestants réside dans le fait qu'il fut réellement appliqué sous l'autorité du roi, lui-même ancien réformé. (Puis reconverti au catholicisme).

 

article-chateau 2094

article-chateau 1855De 1618 à 1648, l’Europe est à nouveau ravagée par la guerre, dite des trente ans. La France, pour des raisons plus politiques que confessionnelles, s'allie avec les provinces unies et les pays scandinaves qui se battent aux côtés des princes des états allemands protestants, opposés  au Saint Empire Romain Germanique et à l’hégémonie expansionniste des Habsbourg d’Espagne soutenus par l’Eglise catholique romaine. La france de Louis XIII dont l'identité confessionnelle reste catholique, choisit donc l'hypocrisie pour régler ses rivalités dynastiques avec les Habsbourg d'Autriche et d'Espagne. Plus grave, après la paix de Prague en 1635, qui aurait pu marquer la fin définitive du conflit, la France déclare son entrée en guerre officielle aux côtés de ceux qu'elle juge pourtant comme hérétiques! "L'Allemagne" est à feu et à sang, un territoire de tortures et de folies meurtrières, jonché de cadavres qui pourrissent en plein air. Il faudra attendre 1659 pour que la France et l'Espagne mettent fin à leur conflit.

 

 

article-chateau 0756

 

 

De 1648 à 1659, le coût humain et financier des conflits armés, l’amertume laissée par la politique drastique de Richelieu, ainsi que le renforcement de l’autorité monarchique, commencé sous Henri IV et Louis XIII, plongent la France dans une période de troubles.

Le pays est encore en guerre contre l’Espagne, la crise s’annonce et Louis XIV est encore bien jeune. C’est en cette période, appelée « la fronde », que la reine mère et régente, Anne d’Autriche, se réfugie au vieux château avec le futur « roi soleil », qui n’a que 11 ans.

 

 

 

article-chateau 1883

 

 

De 1661 à 1682, le roi Louis XIV passe une partie importante de son temps à Saint-Germain-en-Laye. Il fait aménager par Le Nôtre des jardins à la française et la Grande Terrasse entre 1663 et 1680. Il fit également remodeler ses appartements dans le Château-Vieux par Le Brun et Le Vau. Menés par Jules Hardouin-Mansart en 1680, les travaux d'agrandissement du château commencent par la construction de cinq pavillons d'angle qui lui donnent, selon certains historiens, un « aspect bizarre et déplaisant »... que de grands projets, qui font encore polémique... bien plus stimulants que les questions de la misère du peuple et des éventuelles remèdes à la folie des grandeurs!

 

 

 

article-chateau 0805

 

'cor du bo 050

 

article-chateau 0171

 

article-chateau 0154En 1682, le roi, qui était le dernier à résider à Saint-Germain-en-Laye, quitta définitivement les lieux pour s'installer à Versailles. Avec toutes ces royales années, les pierres du château se sont imprégnées des coulisses de notre Histoire, que l'on oublie dans les livres d’école. Des histoires de passion et de trahison, d’intérêt et de débauche, conduisant souvent leurs protagonistes à fréquenter le cimetière des enfants illégitimes. Le 20 avril 1682, avant même que les travaux d'agrandissement du château de Saint-Germain soient terminés, la cour part définitivement pour Versailles.

 

 

article-chateau 0107

Jacques II, roi d'Angleterre, cousin germain de Louis XIV, vit en exil au château, de 1689 à sa mort en 1701.

article-chateau 0105

pel2 025

 

 

 

 

 

En 1777, le roi Louis XVI fait don du Château Neuf, en mauvais état, à son frère Charles, comte d'Artois, le futur Charles X. Celui-ci le fait démolir avec l'intention de le reconstruire entièrement. Ah, la folie des grandeurs! Mais cela était sans compter sur le grand bouleversement de la révolution de 1789 !

 

 

 

 

 

 

 

 

article-chateau 0868

 

 

 

 

Durant son règne, après celui de Louis XVIII, et malgré les efforts de progressisme de la monarchie restaurée, tous les projets de Charles X furent bouleversés par les émeutes du mois de juillet 1830, une nouvelle révolution portée par l'élite du monde du travail et par la presse, qui ouvrira la voie de la seconde république et du second Empire.

 

 

 

 

 

article-chateau 3242

Sous l'Empire, on répare le Château Vieux pour y former une école de cavalerie. Il accueille l'« école spéciale militaire de cavalerie », ouverte le 15 octobre 1809 sous le premier Empire et fusionnée, en 1914, avec l'école spéciale militaire de Saint-Cyr.

joli 016

 

'cor du bo 2 035

 

 

De 1836 à 1855, traversant les périodes de  la  monarchie de juillet, du retour à la république et du début du second empire, le château est transformé en pénitencier militaire, symbolisant toute l’ironie des bouleversements du siècle des lumières, que les stratèges révolutionnaires, militaires et expansionnistes instrumentalisèrent aveuglément malgré les mises en garde des philosophes les plus réputés, fussent-ils conservateurs ou progressistes.

 

 

 

 

article-chateau 0844

article-chateau 0490

 

Le château a été largement restauré sous Napoléon III par Eugène Millet, élève de Viollet-le-Duc.

 

article-chateau 0255

 

joli 033

 

Le 8 mars 1862, un décret impérial acte la création dans le château d'un « Musée des antiquités celtiques et gallo-romaines », renommé plus tard « Musée des antiquités nationales », puis récemment « Musée d'Archéologie Nationale ». À cet effet, le château est classé Monument historique le 8 avril 1863 et les premiers travaux de rénovation sont engagés par l’architecte Eugène Millet, élève de Viollet-le-Duc. Les premières salles du musée sont inaugurées par Napoléon III le 18 mai 1867.

 

 

 

article-chateau 0170

 

 

 

 

La restauration entreprise par Millet, outre une profonde restructuration des espaces intérieurs, restitue le château dans son état Renaissance, en détruisant les pavillons ajoutés par Mansart à la fin du XVIIe siècle. Les travaux ne s'achèvent qu'au début du XXe siècle.

 

 

 

 

 

 

 

article-chateau 0374

 

pel2 006

 

 

 

Si les Lumières ont libéré nos populations des pouvoirs absolus et des hiérarchies verticales qui justifiaient les privilèges et les inégalités, elles n’ont pas pour autant guéri nos nations de la maladie des jeux de pouvoir et de l’impérialisme, ni du complexe d’infériorité/supériorité dont nous sommes toujours victimes.

 

 

 

article-chateau 0139

 

 

 

 

Charité bien ordonnée commence par soi-même dit le proverbe… ainsi l’Occident s’envola vers le futurisme, démocratisant, libéralisant et industrialisant à tour de bras, mais continuant à exploiter sans vergogne les peuples et les richesses de la planète. La nouvelle guerre économique dont nous sommes tous victimes est-elle le retour de bâton d’une histoire, encore (et toujours?), écrite par la vérité des vainqueurs ? Une histoire à la mesure de notre complaisance, illuminée par nos grrrands et illlustres penseurs des Lumières, ceux-là mêmes qui ont convaincu nos aïeux que les échanges et le capitalisme libéral nous rendraient tous meilleurs, ne serait-ce que pour protéger la mécanique des profits engendrés. Un gage de paix sans repentance (!), ni excuses pour le mal, les souffrances et les humiliations vécus!!! Une véritable idée de génie dopée à la testostérone, une vraie vérité de mec, et comme nous pouvons le constater, un avenir radieux pour nos enfants et la planète!

 

 

 

 

article-chateau 4315

 

 

 

 

La vérité des vainqueurs?

Toujours est-il que les nouveaux pays émergents (vous vous rappelez? Nos anciens esclaves!) nous ont pris à notre propre jeu, alors que nos vieilles et grandes civilisations sont aujourd’hui en déclin et totalement corrompues par le déséquilibre de la balance entre les droits et les devoirs. Ironie d'un sort bien mérité, mais qui menace l'humanité toute entière, sous la gouverne des trusts et des cartels industriels et financiers!

Cela aussi vous étonne? Honte à nous tous! Pitoyables singes du dimanche que nous somment demeurés!

Retrouvons donc notre horloge biologique et la place que nous avons sur terre, cessons de glorifier nos Pères tout en condamnant l'avenir de nos enfants sur l'autel de la complaisance! Et redevenons des hommes, libres!

 

 

 

 

article-chateau 4472

 

 

Les photos suivantes illustrent cette réflexion, elles vous présentent les jardins du château, vus non plus à travers la beauté des fleurs et les souvenirs gravés dans la pierre, mais à travers les principales incivilités du public... « A travers un tonneau des danaïdes, en vain rempli par des montagnes d’ordures symbolisant un monde consumériste où l’offre conditionne la demande, sans souci des conséquences sur cette nouvelle ère que nous proposons à nos petits en guise d'héritage. »

 

 

article-chateau 0195article-chateau 0002

Notez que tous ces clichés ont été pris sans trucage, avec ce que je trouvais sur le sol, en déplaçant parfois un objet, pour le symbole!

article-chateau 0060article-chateau 0069

 

pov pubs2 002

 

 

 

 

 

Cervantès disait « entre celui qui voit le monde tel qu’il est et celui qui le voit tel qu’il devrait être, qui est le plus fou ? »… Soyons un peu plus précis pour notre époque :

« entre ceux qui rafistolent vainement le monde tel que leurs prédécesseurs l’ont fait et ceux qui le suggère tel qu’il pourrait être, qui sont réellement les utopistes ? »

 

 

 

 

 

article-chateau 3890

 

'cor du bo 049

 

 

 

 

 

 

Une énième révolution s’impose t-elle encore… ou finirons-nous par comprendre que le contrôle durable de notre évolution n’est point l’affaire des idéologies ou des dieux qu’elles inventent à notre image, mais celle de la nature qui nous entoure et nous constitue! Impénétrable, anarchique, et durable depuis des milliards d'années sur une simple planète!

 

 

 

 

 

 

 

 

article-chateau 4531article-chateau 4413

article-chateau 4500article-chateau 4532article-chateau 4474

Aveuglés encore par la folie des grandeurs, et pourtant toujours soumis au conformisme, comme de petits hommes, quel nouveau monde avons-nous dessiné pour nos enfants? Les lumières? Mais éteignez les bon-sang, qu'on puisse dormir un peu!

cordubo fff 086

 

 

Pour en savoir un peu plus sur les incivilités gratuites d'une jeunesse dorée qui ne vient pas du ghetto dont elle inspire pourtant son nouveau vocable et sa gestuelle, rendez-vous donc dans la catégorie vidéos de ce blog et profitez d'un petit diaporama en musique intitulé " la balade du poubelliste" (attention! Qualité d'image moyenne en raison du format vidéo). Mais finissons cette balade-ci en beauté... je vous laisse avec quelques clichés plus gracieux des jardins du château de Saint- Germain-en-Laye...

 

 

 

 

cordubo fff 088article-chateau 0134article-chateau 0264article-chateau 0467article-chateau 0105aarticle-chateau 0165

article-chateau 0136

 

Pere-et-fils.jpg

 

Chateau-et-jardins-de-Saint-Germain-en-Laye-0113.JPG

article-chateau 6417

 

Chateau-et-jardins-de-Saint-Germain-en-Laye-0018.JPG

article-chateau 0588

 

article-chateau 0112

 

Château et jardins de Saint Germain en Laye 0025

 

article-chateau 0175

 

Chateau-et-jardins-de-Saint-Germain-en-Laye-0074.JPG

 

article-chateau 0181

 

Chateau-et-jardins-de-Saint-Germain-en-Laye-0072.JPG

 

article-chateau 0836

'cor du bo 2d 047

 

Chateau-et-jardins-de-Saint-Germain-en-Laye-1843-modif-2-.jpg

joli-039.jpg

 

Et oui, dans le parc de Saint-Germain-en-Laye, il y a aussi des vaches! Si vous avez une pelouse et que le moteur de votre tondeuse vous fatigue, si l'espace vert de votre cours d'immeuble ou de bureau manque de vie, ou simplement pour en savoir plus sur les bergers des temps modernes, contactez l'association Téma la vache: themalavache@hotmail.fr - Olivier Marcouyoux - 06.64.97.67.31.

Mise à jour: Désolé vous ne verrez plus les vaches en bas de terrasse. Elles ont été paitre ailleurs depuis 2013!

 

article-chateau 0245article-chateau 0263article-chateau 0267article-chateau 0251article-chateau 0293

 

Un type bizarre est venu nous dire qu'on nous faisait manger des hormones et qu'on nous abattait à la chaine... c'est vrai ça? On serait des rescapées alors?

 

article-chateau 0496article-chateau 0510barticle-chateau 0492cordubo fff 091dubodubodubo 063pel2 005

pelparc 05modif1

cordubo e 060

article-chateau 0159article-chateau 0154article-chateau 4261

 

Et toutes ces choses au ras des pâquerettes, toutes ces merveilles que l'on ne regarde plus dès que l'on grandit, que l'on finit par oublier après l'éteignoir du conditionnement collectif et que l'on menace aveuglément à chaque étape de notre course folle et égoïste...

'cor du bo 2d 007-cor-du-bo-061.jpgChateau-et-jardins-de-Saint-Germain-en-Laye-0772.JPGChateau-et-jardins-de-Saint-Germain-en-Laye-1833.JPGcordubo-e-009.jpgChateau-et-jardins-de-Saint-Germain-en-Laye-0087.JPGChateau-et-jardins-de-Saint-Germain-en-Laye-0429.JPGcordubo e 040Chateau-et-jardins-de-Saint-Germain-en-Laye-0462.JPGChateau-et-jardins-de-Saint-Germain-en-Laye-0147b.JPG

Chateau-et-jardins-de-Saint-Germain-en-Laye-0082.JPG

Chateau-et-jardins-de-Saint-Germain-en-Laye-0222.JPGjolijoli-043.jpg

 

-cor-du-bo-2-011.jpg

 

Chateau-et-jardins-de-Saint-Germain-en-Laye-3628.JPG

 

-cor-du-bo-2b-024.jpg

 

Chateau-et-jardins-de-Saint-Germain-en-Laye-0034.JPG

 

dubodubodubo-044.jpg

 

Chateau-et-jardins-de-Saint-Germain-en-Laye-0039.JPG

 

J'espère que cette petite balade dans les jardins du château de Saint- Germain-en-Laye vous incitera à visiter le domaine, à flâner à travers les paysages fleuris et surtout, à prendre le temps de déplacer votre point de vue... afin de voir à nouveau!

 

mhhhm-022.jpg

 

Mmmh... A méditer...

Voir les commentaires